top of page

ÊTRE CARRIÉRISTE SANS S'ÉPUISER, EST-CE POSSIBLE? VOICI COMMENT JE CONTINUE DE SURMONTER L'ÉPUISEMENT PROFESSIONNEL (PLUS DE 15 TRUCS)


carrieriste-sans-sepuiser

Écoutez cet épisode sur



En tant que femme ambitieuse, j'ai toujours poursuivi le succès professionnel, mais il y a quelques années, je me suis complètement épuisée, perdant ainsi toute ambition et motivation. Dans cet épisode « Être carriériste sans s'épuiser, est-ce possible? », je partage mon parcours personnel de transformation après avoir affronté un sérieux épuisement professionnel. Je raconte comment j'ai réussi à renaître de cette période sombre et à mettre en place des stratégies pour performer sans m'épuiser. Je partage des conseils pratiques pour comprendre l'épuisement professionnel, les défis spécifiques auxquels font face les femmes carriéristes, comme la double charge mentale et l'équilibre travail-vie personnelle, ainsi que des astuces pour prévenir et surmonter l'épuisement professionnel au quotidien.


Si vous voulez écouter l'épisode complet et obtenir encore plus de détails, rendez-vous sur votre plateforme favorite: Apple Podcast, Spotify.



J’ai toujours été carriériste. J’ai toujours voulu m’épanouir professionnellement, mais il y a quelques années, j’ai frappé un solide mur. Je ne me reconnaissais plus, et je croyais que la carriériste en moi était morte. Je n’avais plus d’ambitions, plus de projets, ni d’objectifs. L'idée ici est de mettre en lumière qu'il est possible de changer positivement, de passer à travers un burnout, de s'épanouir et de mettre en place des choses qui nous permettent de performer sans s'épuiser. Je veux que les femmes qui ont déjà vécu l'épuisement ou qui sont en route vers l'épuisement se reconnaissent dans mon histoire, qu'elles se sentent moins seules, en confiance et qu'elles aient une source de motivation en se disant que si moi j'ai pu m'en sortir, elles le peuvent aussi.


Il faut que vous sachiez que bien que je me considère comme étant remise et être devenue la version améliorée de moi-même, ne pas retomber en épuisement est un choix que je fais chaque jour quand je rentre au travail. Parce que la réalité, c’est que je suis plus fragile qu’avant. Il y a plusieurs cicatrices de guéries, et d’autres qui ne le sont pas totalement encore et celles-ci, je les découvre au fur et à mesure de la vie avance.

 

Le burn-out en est l’une des expressions les plus douloureuses et marquantes dans la trajectoire de carrière d’un individu – Adrien Chignard (Psychologue)

 

Quand je vis du stress, ça me paralyse. Je me questionne à savoir si j’ai les mêmes capacités qu’avant sur certains points, ou si j’ai juste appris à lâcher prise. N’allez pas mal interpréter ce que je dis – je suis pleinement consciente de TOUT ce que j’accomplis et réalise, et je sais très bien que je performe. Toutefois, lorsqu’il m’arrive de penser à certaines choses qui, avant, m’auraient interpellées, je prends souvent la décision de ne simplement pas y aller. Il faut dire que je me connais beaucoup plus qu’avant. Cette fragilité qui m’habite maintenant n’est pas une faiblesse. Il faut simplement que je sois à l’écoute parce que naturellement, ce serait facile de tomber dans mes anciennes habitudes parce que je suis workaholic, control freak et perfectionniste ;-). Donc être carriériste sans s'épuiser, est-ce possible? La réponse est oui, mais c’est un choix que je fais à chaque jour, et j’ai aujourd’hui ici envie de vous expliquer comment je fais.

  

1.Comprendre l'épuisement professionnel

Un peu plus de 4,1 millions de personnes ont déclaré éprouver des niveaux de stress liés au travail élevés ou très élevés, ce qui représente 21,2 % de l'ensemble des personnes en emploi. Les femmes : 22,7% / Hommes : 19,7%. Près d’une personne sur 5!

 

L'épuisement professionnel, également connu sous le nom de burnout, est un état de fatigue émotionnelle, mentale et physique causé par un stress professionnel chronique. Il se caractérise par un sentiment d'épuisement, de désengagement et de diminution de l'accomplissement professionnel. Voici quelques éléments clés à prendre en compte pour comprendre l'épuisement professionnel :

 

Causes : L'épuisement professionnel est souvent causé par un stress prolongé lié au travail, notamment des charges de travail excessives, des attentes irréalistes, un manque de soutien au travail, des conflits interpersonnels ou éthiques, ou un déséquilibre entre les exigences du travail et les ressources disponibles pour y faire face.

 

Il semblerait aujourd’hui que les conflits éthiques soient particulièrement explicatifs de la sévérité de certains épisodes d’épuisement professionnel.


On a longtemps cru que seule la surcharge de travail provoquait l’épuisement, mais c’était confondre deux paradigmes – Adrien Chignard

 

Je confirme que de mon côté, si vous m’aviez posé la question il y a 6 ans, j’aurais dit que c’était à cause de la charge de travail trop grande. Aujourd’hui, je pense que c’est lié à 2 autres causes principales : le conflit éthique (je n’étais aucunement alignée à mes valeurs fondamentales) et je n’arrivais pas à mettre mes limites, car je ne les connaissais pas.

 

Symptômes : Les symptômes de l'épuisement professionnel peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils incluent généralement de la fatigue persistante et de l'épuisement physique, un sentiment de démotivation et de cynisme à l'égard du travail, la diminution de la satisfaction professionnelle, des difficultés de concentration et de prise de décision, de l'irritabilité, colère ou frustrations fréquentes, des problèmes de sommeil et des symptômes physiques tels que maux de tête, douleurs musculaires ou troubles gastro-intestinaux.


 


2.Les défis d’être carriériste

Double charge mentale: En tant que femme ambitieuse, je suis souvent confrontée à la double charge mentale, c'est-à-dire la gestion des responsabilités professionnelles et familiales. Je veux performer dans ma business, mais aussi dans mon rôle de mère, d’amoureuse, etc. Il est donc important de discuter des défis supplémentaires que cela peut entraîner en termes de gestion du temps, de stress et de culpabilité. Personnellement, ce qui m'aide c'est de connaître mes priorités (famille/chum/travail/amis/etc.), de comprendre qu'on ne peut pas se donner à 100% partout et de lâcher prise sur le reste. Par exemple, dans cette saison de vie-ci, je ne peux pas donner autant de temps à mes amitiés que je le voudrais, mais je le sais, donc je ne me sens pas mal. Si je tentais de tout faire, je me retrouverais comme avant.

Équilibre travail-vie personnelle: Dans la société dans laquelle j’évolue, et spécialement dans la famille dans laquelle j’ai été éduquée, j’ai toujours vu la femme comme étant celle qui tenait la maison et prenait soin des enfants. Bien que mon père était très impliqué, ma mère était à la maison à temps plein avec moi. Malgré tout, mon père m’a toujours encouragé à me dépasser académiquement et ensuite, professionnellement, donc je me suis retrouvée au début de la trentaine avec une genre de dualité que je ne savais pas comment reproduire : je voulais être la femme carriériste (comme mon père), et je voulais être la maman qui était à temps plein avec son fils (comme ma mère). J’ai longtemps pensé que je devais faire un choix, mais la beauté, c’est qu’on peut embrasser les deux. Choisir d’être une mère présente ne fait pas en sorte que je suis moins carriériste. Je suis carriériste ET je suis une maman présente. Il faut simplement faire des choix et ensuite, poser des limites afin de respecter ses choix.

 

Le burnout devient plus risqué lorsqu'on tente de mettre tous nos œufs dans le même panier (travail ou famille). L’idée est de répartir les œufs dans les paniers de votre choix.


3.Stratégies pour prévenir et surmonter l'épuisement professionnel et ce qui m’aide au quotidien à ne pas retomber.


  • Gérer son temps efficacement: Votre temps est précieux, il est donc important de connaître ses priorités et de les mettre à l’horaire. Je conseille également de planifier de façon réaliste ses journées et ses semaines.

  • Établir des limites saines: Il est important de connaître votre rôle professionnel, et savoir ce qui sort du cadre, d'apprendre à dire non et d'accepter que tout ne peut pas être fait, et surtout de décrocher le soir et les fins de semaine. Lâcher prise.

  • Gérer son stress et son anxiété: Pratiquer la méditation, l'exercice physique et prenez des pauses régulièrement.

  • S'entourer positivement: Posez-vous la question si la culture de l’entreprise dans laquelle vous êtes est toxique. Vous pouvez également prendre le temps de voir des amis qui sauront vous écouter et n'hésitez surtout pas à déléguer et demander de l’aide.

  • Faire de l'introspection et de la connaissance de soi: Définissez vos valeurs et surtout respectez-les. Réflechissez quant à vos objectifs de carrière et vos objectifs de vie. Est-ce que votre travail vous nourrit ou si vous être plutôt en mode survie?


 

CONCLUSION

Alors être carriériste sans s'épuiser, est-ce possible? Oui ce l'est, je le fais à chaque jour … même si j’ai cru à un certain moment que je ne reprendrais jamais le goût de travailler. Et vous n’avez pas besoin d’être passée par l’épuisement pour comprendre l’importance de ce que je dis. Bien souvent, on se sent emprisonnée dans une réalité ou un emploi qui ne nous convient plus, et nous ne savons tout simplement plus comment s’en sortir (par manque d’énergie, de confiance ou de ressources). Souvent, c’est nous-mêmes qui se créons cette prison, alors gardez en tête que vous pouvez la détruire si ce mode de vie ne vous convient plus. Si vous vivez ceci, gardez en tête qu’il y a d’autres options. Pour ma part, je peux vous aider à mieux travailler, que ce soit à travers mes outils gratuits, mes formations en ligne ou mon programme d'accompagnement... Et au besoin, n'ayez pas peur de demander du soutien en consultant un psychologue ou encore un conseiller d'orientation.


Avant de terminer l'épisode « Être carriériste sans s'épuiser, est-ce possible? », je vous invite à vous joindre à moi dans le cadre de mon bootcamp Organisation et mindset de croissance qui vous offrira du contenu de qualité pour vous aider à performer sans vous épuiser, à diminuer vos heures de travail et votre stress et à améliorer votre croissance.


Disclaimer: Si vous êtes présentement en épuisement, mon programme n'est pas pour vous. Attendez un peu et prenez soin de vous.


Merci infiniment d'avoir écouté l'épisode « Être carriériste sans s'épuiser, est-ce possible? » et de me faire confiance … et je vous dis à tout bientôt pour un prochain épisode!


Émilie xo

carrieriste-sans-sepuiser

LIENS & RESSOURCES MENTIONNÉS DANS L'ÉPISODE


RESTONS EN CONTACT


COMMENT CONTRIBUER AU SUCCÈS DU PODCAST 168 HEURES?


S'ABONNER

Afin de ne manquer aucun épisode, assurez-vous de vous abonner à votre plateforme favorite, que ce soit Apple Podcasts ou Spotify.


TÉMOIGNAGES

Est-ce que vous saviez que les témoignages et les commentaires jouent un rôle important dans l'algorithme d'Apple Podcasts? Plus le Podcast 168 heures aura de témoignages, plus il se fera connaître. Je vous serais donc infiniment reconnaissante si vous pouviez prendre 2 petites minutes de votre temps pour me laisser un avis positif juste ici, en m'indiquant ce que vous avez préféré de cet épisode.


MÉDIAS SOCIAUX

Si cet épisode a résonné en vous et que vous avez appris quelque chose d'utile, il se peut qu'un ami, une collègue ou une connaissance en tire également des bienfaits. N'hésitez pas à partager cet épisode sur les médias sociaux en prenant le soin de m'identifier (@la_planificatrice) pour que je puisse vous remercier et repartager à mon tour!


Merci infiniment. Chaque petite action compte réellement.

Émilie xo



Opmerkingen


bottom of page