25 CONSEILS POUR MIEUX TRAVAILLER DE LA MAISON

Le télétravail est non seulement rendu une norme, c'est également une attente. Si plusieurs voyaient un immense privilège au départ dans le fait de travailler de la maison, certaines font peut-être face un solide défi actuellement parce que le travail à la maison n'est vraiment pas fait pour tout le monde. Alors, que vous soyez une adepte du télétravail ou que vous souhaitez ardemment retourner travailler à l'extérieur, je vous partage 25 conseils pour mieux travailler de la maison parce que cette pratique est loin d'être terminée.


conseils-pour-mieux-travailler-de-la-maison
25 conseils pour mieux travailler de la maison

Personnellement, j'ai toujours adoré travailler de la maison, au point où nous avons précisément conçu un bureau dans l'élaboration du plan de notre maison, il y a 4 ans. À mon ancien emploi, j'avais le privilège de passer une à deux journées par semaine chez moi et j'y ai rapidement développé des habitudes d'efficacité qui me sont aujourd'hui essentielles au bon fonctionnement de mon quotidien.


Sans plus tarder, voici mes 25 conseils pour mieux travailler de la maison. Ils vous aideront certainement, mais ces suggestions vous permettrons aussi de prendre à nouveau conscience des nombreux avantages que ce mode de vie vous offre :


1. Avoir une routine matinale

Mettez votre cadran à la même heure que vous le feriez si vous alliez travailler à l'extérieur. Profitez de cette période de temps « extra » pour faire ce que vous aimez et ainsi bien démarrer votre journée. Faire de la lecture, de l'exercice ou tout simplement prendre votre temps et être moins à la course est un des nombreux avantages que de travailler de la maison. Lorsque vous vous réveillez, adoptez la même routine que vous auriez si vous quittiez physiquement la maison.


2. S'habiller convenablement

Peut-être l'avez-vous fait au départ et que vous avez perdu l'habitude, mais si vous choisissez de rester en « mou » toute la journée, vous donnez un message bien contradictoire à votre cerveau. Alors que vous voulez être productive et efficace, votre cerveau comprend plutôt que vous êtes en mode détente. Si vous aviez l'habitude de travailler en tailleur, vous n'êtes pas non plus obligée de vous rendre là (quoique vous le pouvez aussi !), mais mon point est de se vêtir dans un objectif d'être plus active. Donc si vous optez pour beau jeans, un haut plus chic et un bijou de votre choix, vous voilà déjà dans un mode plus productif que si vous étiez en legging, jogging ou pyjama.


3. Se maquiller

Je ne suis pas une adepte du maquillage, mais je me trouve nettement plus jolie et éveillée lorsque je prends un petit 5 minutes pour me maquiller ... et si je me trouve plus jolie, j'ai alors plus confiance en moi et la confiance en soi c'est ULTRA important :-). N'allez pas croire que je ne m'accepte pas au naturel, bien au contraire, mais une mine plus éveillée ne fait pas de tord à mon moral. Je ne me maquille pas tous les jours, mais je vous dirais que je le fais la plupart du temps. J'ai développé une petite routine qui me fait apprécier davantage l'activité de me maquiller ces derniers mois. Donc plutôt que de le faire dans la salle de bain à la presse, j'ai descendu un miroir sur pied et mes quelques produits dans mon bureau et juste avant de débuter ma journée, j'écoute soit des messages vocaux de mes amies, soit une vidéo éducative sur YouTube, un podcast quelconque ou un livre audio. J'ai alors transformé mon maquillage en un petit rituel bien-être qui me procure beaucoup de bien avant de démarrer ma journée de travail et qui, en prime, me fait sentir mieux dans ma peau. Je vous partage d'ailleurs ici ma routine maquillage de 5 minutes pour un look naturel.


4. Mettre des souliers

Mettre des souliers dans la maison fait pour moi une immense différence, notamment dans ma posture, et ce, même lorsque je suis assise. Si vous vivez en appartement ou en condo et que, pour des raisons d'insonorisation, vous ne voulez pas porter de chaussures, portez-en au moins dans votre bureau ou sous votre table lorsque vous travaillez. Ça peut sembler bien futile comme détail, mais si vous ne le faites pas déjà, je vous mets au défi de porter des chaussures et vous m'en donnerez des nouvelles ;-). Bien que je sois une adepte des beaux talons hauts et que j'en portais quotidiennement auparavant, mon look work from home est relativement décontracté, donc je porte majoritairement de jolies chaussures confortables à semelles plates. Par contre, j'ai toujours une paire de talons hauts à côté de mon bureau qui m'attend sagement et que je chausse dès que j'ai un RDV particulier ou si je souhaite me sentir on top of things. Dans mon cas, ça fait une immense différence et ça ferait peut-être une différence dans votre réalité à vous aussi, donc ne sous-estimez pas le pouvoir qu'un accessoire peut avoir sur votre travail, votre mindset et votre efficacité.


5. Dédier un espace pour le travail

Le travail à la maison n'est plus quelque chose de temporaire, c'est permanent, alors si vous n'êtes pas encore confortablement installée, que vous cherchez toujours votre matériel et que vous vous faites croire que bientôt, vous retournerez au bureau à temps complet, il est grand temps que vous en fassiez une priorité. Si vous avez une pièce dédiée à votre espace de travail, c'est génial, mais ce n'est pas obligatoire non plus.


Premièrement, avez-vous une chaise confortable ? Je crois profondément que c'est un investissement nécessaire car une mauvaise posture peut causer des douleurs au dos, à la tête et ainsi nuire gravement à votre productivité et concentration. Ne négligez pas la chaise ! Assurez-vous aussi d'avoir un bureau ou une table ayant suffisamment d'espace pour vous permettre de vous étaler si nécessaire. Si vous avez une pièce distincte, évitez de sortir votre matériel de travail ailleurs dans la maison, afin que votre cerveau comprenne que lorsque vous êtes dans cette pièce, vous êtes en mode travail, alors que lorsque vous êtes ailleurs dans votre logement, vous êtes en mode personnel. Dans le cas contraire, si vous travaillez, par exemple, sur votre table de salle à dîner, évitez à tout prix de laisser votre ordinateur et vos dossiers sur le coin de la table à l'extérieur de vos heures de travail, parce que vous serez toujours ramenée au boulot lorsque vous mettrez les pieds dans cette pièce. Prévoyez alors une filière, un tiroir ou une boîte dans un autre endroit de la maison où vous pourrez ranger votre matériel de travail en vous évitant ainsi d'avoir un contact visuel avec le boulot. Le télétravail peut grandement nuire à l'équilibre de vie et à la conciliation travail-famille, donc un aménagement adéquat du lieu de travail joue pour beaucoup.


Si vous voulez connaître mes astuces de rangement pour optimiser votre espace de travail, consultez cet article où je partage mes coups de coeur du IKEA.



6. Ne pas se laisser distraire

Votre téléphone n'est pas votre meilleur allié, et je dirais même qu'il peut s'agir de votre pire ennemi. Je sais que vous le savez. En fait, je sais que tout le monde le sait, mais je constate que c'est un défi de taille pour toutes mes clientes et pratiquement toutes mes connaissances. Tellement de gens se laissent contrôler par un si petit appareil, est-ce votre cas ? La possibilité de gérer nos correspondances personnelles en même temps que les messages professionnels est tellement facile et accessible qu'on en oubli facilement le temps. Commencez d'abord par enlever toutes vos notifications (le son et les pastilles ... et pourquoi par les applications au complet ?) et à gérer vos messages uniquement à l'ordinateur (vous écrirez plus vite) à des périodes dédiées. Vous constaterez rapidement que c'est plus rapide de répondre à 10 messages d'un coup, plutôt que de le faire à tout bout de champ pendant la journée.


Mettez votre téléphone en mode avion lorsque vous effectuez une tâche importante qui demande votre concentration ou laissez-le physiquement dans une autre pièce. « Oui mais si quelqu'un veut me joindre ? ». Cet individu vous laissera un message, vous écrira ou bien attendra. Je sais que le niveau de discipline diffère d'une personne à l'autre et que certaines arrivent à se « contrôler » lorsqu'elles voient des messages entrer sur leur cellulaire. Mais commencez d'abord par le faire une seule fois. Je pourrais poursuivre sur cette lancée encore 10 minutes, mais je m'arrête ici. Ce que je veux que vous reteniez c'est que, de grâce, ne laissez pas un si petit objet contrôler votre productivité, votre humeur et votre vie. Si la liberté fait partie de vos valeurs, apprenez à contrôler votre utilisation du téléphone plutôt qu'il ne le fasse à votre place. Parmi mes 25 conseils pour mieux travailler de la maison, celui-ci est l'un des plus importants et des plus urgents à appliquer.


7. Mettre de la musique

Je suis confortable dans le silence, mais je suis nettement plus concentrée lorsque qu'une musique d'ambiance se fait entendre. Lorsque nous avons l'habitude de travailler dans un bureau, les sons et les voix de nos collègues sont omniprésents et font partie de notre réalité professionnelle. Le fait de se retrouver soudainement dans le silence peut alors nous jouer un vilain tour. À vous de choisir la mélodie qui fonctionne le mieux pour vous, mais je vous recommande de sélectionner de la musique neutre et sans parole car autrement, vous vous laisserez distraire en portant trop attention aux paroles. Depuis les derniers temps, je navigue entre des sons binauraux (sons thérapeutiques qui stimulent notre cerveau à différents niveaux, notamment la concentration), de la musique jazz bien relaxe et les albums de la pianiste Alexandra Stréliski.


L'avantage de la musique, tout comme les odeurs d'ailleurs (voir le point 8), c'est qu'elle permet à notre cerveau de faire des associations. Donc à force d'écouter la même playlist ou le même type de musique, notre cerveau associera ces sons à la concentration et au travail. Dans mon cas, je vois une immense différence. Lorsque je réaliste vers 10 h que je ne suis pas vraiment concentrée ou pas autant productive qu'à l'habitude, souvent, je constate que j'ai oublié de mettre de la musique. Dès que j'appuie sur « jouer », je sens automatiquement un changement physique dans mon corps et je sais que je tombe en mode créatif et productif. Vous trouverez des listes de longue durée à l'infini sur YouTube. Et c'est l'absence de voix humaines qui nuit à votre ambiance, sachez que vous pouvez écouter les mêmes sons que si vous vous trouvez à un petit café bien fréquenté, incluant les clients ;-).


8. Diffuser des huiles essentielles

Pour les mêmes raisons qu'au point 7, les odeurs sont très puissantes et ont la capacité de nous remettre dans des états particuliers. Sachez que certaines huiles essentielles ont des particularités nous permettant d'améliorer notre concentration et de nous éveiller davantage. L'utilisation des huiles essentielles étant très complexe, je vous recommande de consulter un conseiller dans le domaine ou de vous renseigner auprès de professionnels afin de sélectionner l'essence qui aura le meilleur impact pour vous. Selon le type d'huile choisie, vous saurez également s'il est préférable que vous la diffusiez ou que vous l'appliquiez sur votre peau. Encore une fois, à force de sentir cette odeur, votre cerveau fera une association et vous transportera automatiquement en mode concentration. Dans mon cas, ça marche à tous les coups.


9. Technique Pomodoro

On pense souvent qu'être en mode multitâche et de travailler le plus longtemps possible sans prendre de pause est la façon efficace de travailler, mais c'est faux. J'ai navigué dans cette réalité un bon nombre d'années et après avoir appliqué la méthode Pomodoro avec méfiance au début, je l'admets, je constate que c'est hautement efficace.


La méthode Pomodoro est super simple. Il suffit de s'attaquer à une seule tâche (pas 4 !) sans se laisser distraire (éloignez-vous de votre cellulaire !), et de la faire pendant 25 minutes. Au bout de 25 minutes, prenez un pause de 5 minutes et poursuivez ensuite pour une autre période de 25 minutes. Assurez-vous de mettre une minuterie pour ne pas passer tout droit. Lorsque vous avez des tâches ardues à compléter et qui demande un haut niveau de concentration, je vous assure que cette stratégie peut devenir votre meilleure amie.


10. Respecter un horaire

Déterminez l'heure à laquelle vous commencez la journée et l'heure à laquelle vous la finirez. Identifiez aussi votre heure de repas et respectez cet horaire-là à la minute près ! Ce n'est pas plus compliqué et c'est ici un excellent conseil pour mieux travailler de la maison.


11. Prendre des pauses

En lien avec les deux points précédents, il est super important de prendre une pause. Vous n'êtes pas un ordinateur qui peut fonctionner sans arrêt. Votre cerveau a besoin d'une pause afin de se recharger et d'ainsi être en mesure de mieux performer ensuite. C'est faut de croire que vous abattrez plus de travail si vous ne vous arrêtez pas, car vous cumulerez plus de fatigue sans même vous en rendre compte. Pour celles d'entre vous qui, comme moi, ne sont pas des « preneuses de pauses » naturelles, gardez en tête qu'elles peuvent être de très courte durée (les miennes ne dépassent jamais plus de 5 minutes) et programmez-les afin de ne pas oublier de les prendre, parce que votre collègue ne se lèvera pas à côté de vous pour vous rappeler que c'est l'heure du café.


12. Ne pas dîner devant son ordinateur

J'ai dîné devant mon ordi pendant au moins 5 ans, en étant persuadée au plus profond de moi que je finirais ma journée plus tôt si j'agissais ainsi. Résultat : à 17 h, je n'avais pratiquement rien coché sur ma liste ;-). Bon, l'histoire est un peu plus complexe, mais en lien avec le point précédent, c'est capital de prendre une pause plus prolongée à l'heure du dîner et surtout, de le faire ailleurs que dans son environnement de travail. Si votre travail consiste à être assise devant un ordinateur 8 heures par jour, évitez d'être rivée à un écran (téléphone ou télévision) pendant le lunch. Ma suggestion est de lire ou manger en pleine conscience. Ça peut sembler intense et un peu poussé comme conseil vous permettant de mieux travailler de la maison, mais le fait de manger seule et dans le silence a d'immenses bienfaits, en commençant par l'appréciation même du repas que vous êtes en train de prendre. Les saveurs et les textures ont soudainement beaucoup plus de valeurs !


Personnellement, je m'arrête toujours de 30 à 60 minutes. Les seules fois où je dîne devant mon ordinateur c'est si, par exemple, j'ai un appel personnel de prévu avec une amie juste avant ou juste après le lunch. Donc comme je choisis de prendre du temps personnel sur mon horaire de travail, je me permets donc de reprendre mon temps professionnel en dînant en même temps, et ce n'est dans mon cas pas du tout un supplice parce que j'adore que ce que je fais.


13. Différencier l'aspect professionnel du personnel

Le télétravail a bien des avantages, mais un des principaux désavantages selon moi est la facilité de mélanger les sphères professionnelles et personnelles de notre vie. Lorsqu'on travaille dans le même lieu que celui où nous vivons en famille, il peut devenir difficile de différencier les deux. De là l'importance d'avoir un espace dédié à son travail (voir le point 5). Pour vous aider, respectez les horaires que vous vous donnez et évitez, par exemple, de vaquer à des activités personnelles en plein coeur de journée si vous avez normalement l'habitude de travailler. Si nécessaire, dissociez également vos tâches professionnelles de vos tâches personnelles sur votre liste de tâches.


14. Maintenir une vie sociale

Ce n'est pas parce qu'on travaille de la maison que nous n'avons plus de collègue ou de vie sociale. Lorsque cela redeviendra possible, prévoyez une session de travail intensive avec des collègues dans un café quelconque. Autrement, prévoyez un à deux jours par semaine où vous dînerez virtuellement avec une amie ou une personne de votre équipe. De mon côté, je le fais fréquemment avec ma mère ou mes amies et c'est vraiment agréable parce que j'ai vraiment l'impression d'avoir passé du temps « pour vrai » avec elles. C'est ma façon de faire mon social ;-). Sur les médias sociaux, j'utilise aussi davantage les messages vocaux, ce qui transmet une énergie différente que l'écriture. Je dois dire que malgré le travail à la maison et le fait que je ne sors plus du tout (ou presque !), j'ai une vie sociale très riche et je suis super bien entourée !


15. Prendre du temps pour soi

Ceci devrait être au top de vos priorités. Sérieusement. Prenez votre agenda et regardez cette semaine quels sont les moments qui vous sont entièrement dédiés. Si la réponse est « aucun », remédiez à la situation. Le fait de travailler à la maison plutôt que de se rendre physiquement dans un lieu de travail extérieur à notre domicile peut être un grand élément de déséquilibre. Les moments de transitions et de solitude que vous aviez normalement en voiture ou en transport en commun par exemple sont éliminés. Il faut donc apprendre à les recréer, et cela passe beaucoup par le temps personnel que vous devez vous accorder. Comme je vous l'expliquais au point 3, me maquiller est devenu un petit rituel personnel que j'adore. Également, je me lève toujours de 1 à 2 heures plus tôt que je le pourrais, et j'en profite pour faire des activités pour moi qui me procurent de la détente et du plaisir. Ainsi, lorsque je démarre ma journée familiale et professionnelle, je suis mieux disposée à recevoir tout ce que la vie m'envoie. C'est un des précieux conseils pour mieux travailler de la maison que je peux vous donner. Créez-vous ces moments et ces périodes de transition.



16. Profiter des avantages

On va se le dire, le télétravail offre une foule d'avantages. Certaines me diront par contre qu'il inclut aussi un bon lot de désavantages, mais l'objectif de ce billet n'est pas de broyer du noir, mais bien de voir le positif ! Les avantages différeront d'une personne à une autre, mais je vous invite à prendre un papier et d'y écrire les 10 plus grands bienfaits du travail à la maison dans votre vie. Est-ce la liberté d'aller porter vos enfants plus tard à la garderie ou à l'école ? La possibilité d'aller marcher dans votre quartier sur l'heure du dîner ? Le temps passé sur la route qui est maintenant converti en temps personnel ? Creusez, et vous verrez que la liste est plus longue que vous ne le croyez.


17. Planifier sa semaine

Je ne le dirai jamais assez, mais le simple fait de prendre le temps de bien planifier sa semaine peut changer votre vie. Pour les travailleurs à domicile, c'est d'autant plus important parce qu'il n'y a plus personne qui est au-dessus de notre épaule pour regarder ce que nous faisons. Les patrons et les collègues sont à distance, donc le fait de commencer la semaine en sachant exactement quelles sont les choses que vous voulez accomplir, tant sur le plan professionnel que personnel, vous aidera grandement dans votre télétravail et dans votre conciliation travail-famille. Si vous êtes intéressée à mieux planifier votre semaine, mais ne savez pas par où commencer, suivez ma méthode.


18. Créer un environnement favorable

Est-ce que l'endroit où vous travaillez vous procure du bonheur ? Si la réponse est « non », il est grand temps de remédier à la situation et cela devrait d'ailleurs faire partie de votre to-do list. Si vous travaillez dans un lieu qui ne vous inspire pas ou qui nuit à votre efficacité, votre rendement et taux de satisfaction personnel seront affectés. Assurez-vous d'avoir le matériel de base requis, que votre bureau ou table de travail soit convenablement rangé et que l'espace en soi soit joli. On peut souvent penser que la décoration est accessoire, mais au nombre d'heures que nous passons à travailler dans une semaine, si le lieu est terne ou moche, nous sommes directement affectées, croyez-moi. Le simple fait de mieux classer votre matériel, de ranger votre bureau, d'ajouter une plante ou d'installer un cadre peuvent être grandement favorables à votre travail. Pour mieux travailler de chez soi, il faut savoir adapter sa maison !


Une autre façon de rendre l'environnement favorable, c'est en y intégrant de petite touches spéciales. Par exemple, dans mon cas, j'allume parfois une chandelle, je me prépare un latté, je choisis une collation spéciale que j'ai hâte de manger, je mets de la musique et je diffuse des huiles essentielles (voir points 7 et 8).


19. Manger sainement (attention au garde-manger !)

L'accès trop facile au garde-manger peut grandement nuire à notre santé, surtout si ce qu'il contient n'est pas bon pour nous. Prévoyez alors des collations saines avant que la semaine ne commence afin que, lorsque vous avez une fringale, vous ne tombiez pas sur le premier sac de chips ou de biscuits au chocolat. Préparez-vous des fruits et des légumes afin qu'ils soient facilement accessibles. Bien que vous soyez à la maison et que vos couteaux et planches à découper soient à portée de main, vous ne prendrez pas le temps d'éplucher une carotte et de la couper en bâtonnet quand la faim vous prendra. Donc préparez de bonnes collations en avance et garnissez votre garde-manger d'aliments sains facilement accessibles.


20. Se préparer un lunch pour le dîner

Si vous aviez l'habitude de vous préparer un lunch lorsque vous alliez travailler à l'extérieur, faites de même à la maison. Je suis consciente que le four et tous les aliments sont à portée de main, mais si vous n'avez pas de lunch de prêt au frigo quand midi sonnera, vous risquez de dîner avec quelques morceaux de fromage, des biscuits, une barre et d'autres trucs du genre. Ça peut faire pour dépanner une journée, mais vous constaterez rapidement que votre énergie sera au plus bas en après-midi. Alors cuisinez en double pour le souper et le problème sera réglé !


21. Sortir dehors

Travailler de la maison ne doit pas devenir un prétexte pour rester encabanée toute la journée. Le simple fait de sortir pour aller travailler est un élément déclencheur important qui signale à notre cerveau que nous nous rendons au travail. Donc le fait de travailler à la maison élimine pour plusieurs cet aspect important de la routine professionnelle. Une façon de faire serait donc de remplacer votre temps de navette entre la maison et le boulot en période de marche. Vous n'avez pas besoin de partir 30 minutes, une simple balade de 5 à 10 minutes peut faire une grande différence sur votre humeur et lorsque vous revenez, vous commencez la journée de boulot. Aller dehors pour moi est rendu une activité que je ne dois pas négliger. Je vais souvent porter mon fils en poussette à la garderie le matin, ce qui me procure un beau 30 minutes de marche, mais lorsque l'horaire de mon chum est différent et que c'est lui qui y va, j'essaie d'y aller sur l'heure du dîner. C'est un moment personnel que je chéris parce qu'il m'énergise et me permet d'écouter soit un podcast ou un livre audio.


22. Se créer une zone de calme

Si vous n'avez pas de bureau fermé à la maison, il se peut que vous associez maintenant votre logement tout entier au boulot, et ça, c'est dangereux. Je vous recommande alors de choisir un coin de votre maison, que ce soit dans votre salon, votre chambre, votre sous-sol ou autre, et d'y créer une zone de calme. Pour la créer, songez aux éléments dans la vie qui vous font du bien et qui vous procurent du bien-être. Il peut s'agir d'odeurs, de couleurs, de textures en particulier. Vous pouvez même penser à une expérience passée, comme un voyage par exemple. Tentez ensuite de rassembler des items de ce genre dans le coin de votre maison et d'y aménager un espace qui vous permettra de vous énergiser et de vous ressourcer. Si vous aviez une expérience précise en tête, tentez d'en recréer l'ambiance en y ajoutant peut-être des photos, des livres de référence ou des souvenirs. Bien que je bénéficie d'un bureau fermé à la maison, j'ai quand même aménagé une zone de calme que j'utilise plus spécialement le matin lorsque je me lève tôt. Cette zone est près d'une fenêtre et on y retrouve un fauteuil, des couvertures, un tapis confortable, un tapis de yoga, un coussin de méditation, des chandelles, des cristaux, des livres, des cartes positives et quelques huiles essentielles. Quand je m'y installe, je tombe automatiquement dans un état de bien-être.


23. Clarifier qui s'occupera des enfants s'ils doivent rester à la maison

Si vous êtes comme moi et que vous êtes en télétravail alors que votre conjoint travaille à l'extérieur de la maison, il est important de clarifier ce qu'il adviendra des enfants s'ils tombent malades. On peut facilement penser que « parce que je suis à la maison », c'est moi qui prendrai la journée, mais il faut garder en tête que même si je suis à la maison, je travaille aussi ! Et ce n'est pas par ce que je suis en télétravail que je suis automatiquement la responsable du ménage, du lavage et des repas ... mais bon, ça c'est un autre sujet ;-). Alors, si ce n'est pas déjà fait, ayez cette discussion avec votre partenaire.


24. Communiquer clairement

Vous ne pouvez pas travailler de la même façon de la maison que si vous étiez au bureau. Vous devez vous adapter et vous devez surtout être claire avec vos patrons et collègues parce qu'ils n'ont plus accès à votre non-verbal, ni à votre bureau. Partagez votre horaire avec vos patrons et collègues et dites leur quand vous prenez normalement des pauses afin de ne pas être stressée si vous allez à la cuisine 5 minutes. Si une tâche vous est attribuée et qu'il vous manque de détails, posez des questions ou demandez des clarifications. Validez également les attentes de vos patrons et collègues, car elles sont peut-être différentes en télétravail. Gardez en tête que la réalité de ceux-ci aussi est différente, donc raison de plus pour communiquer clairement ses attentes, mais aussi ses défis et questions.


25. « Quitter le bureau » en fin de journée

C'est facile de travailler une minute ou une heure de plus lorsque notre bureau est situé dans notre maison. Je vous conseille fortement de respecter votre horaire (point 10) et de tout fermer à la fin de la journée, comme si vous quittiez le bureau. Fermez votre ordinateur, rangez vos dossiers, vos crayons ainsi que tous vos outils, et si vous ne pouvez pas fermer la porte de votre bureau, assurez-vous de ranger tout le matériel professionnel pour le mettre hors de votre portée de vue. Pour mieux travailler de la maison, il faut savoir quitter le bureau, même s'il est sous votre toit.



Bonne poursuite dans votre travail et j'espère sincèrement que ces 25 conseils pour mieux travailler de la maison faciliteront votre quotidien professionnel !


LES BILLETS DE BLOGUE SUIVANTS POURRAIENT AUSSI VOUS PLAIRE :

Vous n'êtes pas encore abonnée à mon infolettre ? Inscrivez-vous maintenant afin d'obtenir gratuitement mon planificateur quotidien et d'avoir accès à du contenu exclusif !

Posts récents

Voir tout