top of page

3 ÉTAPES POUR CONTRÔLER SON FLOW (ZONE)

Dernière mise à jour : 20 janv. 2022


Créer, que ce soit une œuvre d’art, un programme, un événement, une thèse ou une simple caption sur Instagram demande du temps et de l’énergie, vous êtes d’accord? Les distractions et interruptions nous font trop souvent perdre le fil de ce que nous faisions, ce qui se résulte en un paragraphe inachevé, 5 courriels non complétés, ou 10 brouillons enregistrés. Et si vous pouviez arriver à non seulement finaliser ce que vous voulez créer, mais à gagner du temps tout en le faisant, le feriez-vous? C’est ici que le que « flow » prend tout son sens. Laissez-moi donc vous enseigner de quoi il s’agit, ainsi que les 3 étapes pour contrôler son flow.



etapes-pour-controler-son-flow
3 étapes pour contrôler son flow

30 000. C’est le nombre de mots qui est sorti de ma tête lors d’une de mes dernières retraites d’écriture. J’ai pianoté sur mon petit clavier une bonne trentaine d’heures dans le but de rédiger du contenu en avance, comme des billets de blogue, des publications pour les médias sociaux et des infolettres.


J’ai toujours eu beaucoup de facilité à écrire. Tant les cartes d’anniversaire que les longues dissertations universitaires ne m’ont jamais fait peur. Bien qu’elle soit loin d’être parfaite, j’ai la plume facile. Pas étonnant, que je sois aujourd’hui créatrice de contenu!


Je sais que 30 000 mots peuvent sembler très impressionnant lorsqu’on pense qu’une histoire de 40 000 mots est considérée comme étant un roman. Mon objectif n’est toutefois pas de vous impressionner, mais plutôt de vous inspirer et de vous enseigner quelques principes de base sur le flow. Ce que je peux vous affirmer, c'est le flow est un outil que j'utilise quotidiennement pour m'aider à réaliser mes objectifs.


Si je suis capable de le contrôler, c’est que vous le pouvez aussi.


QU’EST-CE QUE LE FLOW

Le « flow », communément appelé « la zone » en français, est un état d’esprit où l’être humain est concentré, créatif, pleinement captivé et ancré dans le moment présent. C’est normalement dans cet état de flow que nous performons à notre meilleur.


Vous vous souvenez sans doute d’un moment dans votre vie où vous avez perdu la notion du temps en jouant de la musique, en pratiquant un sport quelconque, en dessinant ou même en cuisinant? Dans mon cas, je tombe souvent dans ma zone lorsque j’écris. La bonne nouvelle, c’est que selon les experts, c’est possible de contrôler son propre flow.


POURQUOI TIRER AVANTAGE DU FLOW?

Si vous êtes sur mon blogue, je me doute que vous aspirez à avoir plus de temps dans votre journée, dans votre semaine et dans votre vive. Donc la principale raison pour laquelle vous devriez tirer avantage du flow, c’est dans l’objectif de gagner du temps.


Prenons l’exemple de ma retraite d’écriture. Dans mon cas, écrire autant de mots à travers les rendez-vous, les tâches et les distractions quotidiennes m’aurait pris au minimum le double du temps, sinon plus. Pour vous faire sourire, j’ai une amie qui a écrit un livre en 5 jours cet été. Je le répète : j’ai une amie qui a ÉCRIT UN LIVRE en 5 JOURS cet été! Quand je vous dis que le flow se contrôle, c’est vrai et comme vous pouvez le constater, je ne suis pas la seule à pouvoir le faire ;-).


Une des raisons pour laquelle vous gagnerez du temps, c’est notamment parce qu’en travaillant en continu, vous n’aurez pas continuellement besoin de vous remettre dans le bain. Vous serez pleinement imprégnée de votre génie, et ça, c’est ultra puissant! Comme je vous l'ai indiqué un peu plus tôt, le flow peut littéralement devenir votre allié si vous aspirez à réaliser vos objectifs!


Plongeons maintenant dans le cœur de cet article, où je vous révèle les 3 étapes pour contrôler son flow (zone). Ces principes m’ont été présentés via le livre Rest, Refocus, Recharge de Greg Wells, PHD. Un ouvrage que je vous encourage fortement de lire, si la conscience et la performance sont des valeurs d’importance pour vous.



1. IDENTIFIER LE MEILLEUR MOMENT

La première étape consiste à identifier clairement le ou les moments pendant lesquels vous avez ressenti ce flow. Nous avons souvent tendance à croire que ce ne sont que les artistes qui atteignent ce stade. Vous avez peut-être même en tête l’image d’une violoniste qui semble valser avec son violon entre les mains tout en ayant les yeux fermés. Comme je vous l’ai exposé précédemment, vous avez sans doute déjà traversé le flow. La meilleure façon d’identifier ce moment, c’est de vous rappeler quand vous avez littéralement perdu la notion du temps et que vous vous sentiez complètement absorbée. Il se peut que ce soit en jouant aux blocs LEGO avec votre enfant (ça m’est déjà arrivé!), en promenant votre chien en forêt, en vous perdant dans vos pensées lorsque vous étiez étendue à la plage, etc. Il n’y a pas d’élément parfait pour créer votre flow, c’est personnel et différent pour tout le monde.


Si vous avez plusieurs moments en tête, tentez de miser sur celui qui était le plus fort. Décrivez-le clairement (par écrit si possible). Utilisez des mots ou des images éloquentes et qui vous replongent naturellement dans cet état d’esprit unique. Comme le suggère Wells, pensez à vous étiez, ce que vous faisiez et comment vous vous sentiez. Visualisez absolument TOUT ce que vous pouvez. Telle est la première des 3 étapes pour contrôler son flow (zone).



2. SE RAPELLER DE LA SENSATION

Lorsque vous avez une image très claire d’un moment où vous vous êtes trouvée dans le flow, plongez à l’intérieur de vous. Cette étape peut sembler similaire à la première, mais elle ne l’est pas. L’objectif est de vous immerger davantage dans cet état d’esprit, pour ensuite être capable de le recréer.


Maintenant que vous vous rappelez ce que vous étiez en train de faire, revisitez concrètement comment votre corps réagissait avant, pendant et après le flow. Étiez-vous en train de courir? Si c’est le cas, ressentiez-vous une douleur aux jambes ou si au contraire, il y avait une fluidité? Si vous étiez au contraire en train d’écrire, entendiez-vous le bruit des notes du clavier de votre ordinateur? Si c’était le cas, quel était le rythme des notes? Parvenez-vous à l’entendre à nouveau?


Ensuite, à quoi pensiez-vous exactement avant, pendant et après le flow? Encore une fois, je vois invite à plonger dans ces pensées afin de les faire revivre en vous. Elles vous aideront à poursuivre ci-dessous. Il se peut que vous ne pensiez à rien aussi ;-).


Et enfin, en vivant à nouveau les pensées qui vous habitaient à ces moments précis, vous devriez avoir plus de facilité à identifier les émotions qui y sont rattachées. Était-ce de la mélancolie, de la motivation, de l’amour, de la joie? Encore là, il n’y a aucune bonne ou mauvaise réponse.


Afin de maximiser l’exercice, écrivez vos réponses afin de vous en rappeler et d’y avoir accès facilement. Pour arriver à vous remettre dans un tel état d’esprit, essayez de prendre du recul, parce que ça demande un minimum de concentration. Des 3 étapes pour contrôler son flow (zone), celle-ci est cruciale.



3. BÂTIR SA ROUTINE DE FLOW

Cette étape est la plus concrète de toutes (donc c’est ma préférée!). C’est le moment d’identifier les choses qui vous permettront de recréer votre zone dans le futur, et d’ainsi être capable de pleinement performer.


Tout d’abord, clarifiez quelles sont toutes les ressources matérielles dont vous aurez besoin. Dans mon cas, si je fais allusion à l’écriture, j’ai besoin d’un bureau, d’une chaise confortable, d’un ordinateur et d’une boisson réconfortante. Pour les curieuses, j’adore écrire à la main et je le fais personnellement sur une base quotidienne, mais lorsque j’écris dans un objectif professionnel, je préfère de loin le clavier de l’ordinateur, car c’est plus facile de suivre le rythme de mes idées et de mes pensées (j’écris plus rapidement à l’ordi qu’à la main… et mes idées viennent et repartent très vite!).


Ensuite, définissez l’environnement idéal où vous devrez vous situer. Pour reprendre mon exemple, afin de maximiser mon flow, je dois sortir de chez moi (ex. : en nature ou dans un café… deux lieux qui sont opposés, mais qui fonctionnent à la perfection avec moi).


Et enfin, quelles sont les actions et les pensées qui me rapprocheront de l’état que je recherche? Bien évidemment, je devrai avoir une posture droite et taper sur un clavier ;-). Afin de maintenir cet état, je me dois d’être inspirée et motivée, d’où la raison pour laquelle j’ai besoin d’une boisson réconfortante et de sortir de chez moi si je veux atteindre ma zone maximale.


Pour reprendre les mots de Dr. Greg Wells, la clé est de se construire une image très claire de votre performance idéale (peu importe de quelle performance il s’agit), afin que vous puissiez déclencher cet état d’esprit en agissant comme vous agissiez à ce moment-là. Vous verrez que les pensées et les émotions suivront naturellement. Si vous parvenez à trouver une image qui représente exactement ce moment, imprimez-là et gardez-la près de vous, car elle vous aidera assurément à trouver et ainsi contrôler votre flow.


CONCLUSION

Lorsque vous tenterez de recréer votre zone, soyez patiente. Vous ferez face à des distractions et interruptions. Gardez toutefois toujours en tête que VOUS avez le plein contrôle. Donc si vous perdez le flow, dites-vous que c’est temporaire et repassez rapidement les étapes que je viens de vous présenter (d’où l’importance de les noter), afin de recréer ce précieux état d’esprit.


Si vous liez encore cet article, c'est sans doute parce que vous avez aimé les 3 étapes pour contrôler son flow (zone) que je vous ai présenté. Mais vous vous demandez peut-être maintenant comment trouver du temps pour être dans le flow. La méthode la plus simple, rapide et facile est de vous créer des blocs de temps, tout comme je l’ai fait avec ma retraite d’écriture. Vous n’avez pas besoin de vous bloquer une semaine entière! Cliquez ici afin d’aller lire mon article complet sur le sujet et apprendre clairement ce qu’est un bloc de temps, et en quoi il peut vous aider à développer votre flow et devenir plus productive.







Posts similaires

Voir tout

コメント


bottom of page