top of page

GAGNER DU TEMPS EN S'ÉLOIGNANT DES ÉCRANS, AVEC LAURIE MICHEL DE VIVALA


laurie-michel-gagner-temps-moins-ecrans

Écoutez cet épisode sur



4 h 10 par jour. Ça, c'est le temps moyen qu'un adulte va passer sur son cellulaire. Si on additionne le tout, ça donne près de 30 heures par semaine et plus de 125 heures par mois! C’est ÉNORME! Et si le temps que vous cherchez tant était déjà à votre disposition? Dans cet épisode « Gagner du temps en s'éloignant des écrans, avec Laurie Michel », on abordera la concentration, la santé mentale et le bien-être. Vous découvrirez les multiples impacts des écrans et des téléphones portables dans votre vie, en plus d'avoir des solutions concrètes si vous souffrez de nomophobie, des conseils précieux pour contrer l'hyperconnectivité et des astuces pratiques à mettre en place pour gagner du temps en s'éloignant des écrans.


Si vous voulez écouter l'épisode complet et obtenir encore plus de détails, rendez-vous sur votre plateforme favorite: Apple Podcast, Spotify ou Stitcher.


Mon invitée spéciale de cet épisode, Laurie Michel, est experte en déconnexion et bien-être numérique. Elle est également la fondatrice de l'entreprise Vivala dont la mission est d’outiller concrètement les clients face aux enjeux de l’hyperconnectivité pour qu’ils décident de leur moment de connexion au lieu de laisser la technologie mener la danse.

La technologie est dans la vie de tout le monde, mais en êtes-vous le maître ou l’esclave? - Laurie Michel

À une époque de sa vie, Laurie avait une consommation numérique problématique, mais elle se cherchait toujours des excuses. Elle ne saisissait pas réellement les enjeux de cette situation et s'est retrouvée près du burnout. Cette expérience a été un véritable déclic pour elle.


Lors d'une soirée, elle a perdu son téléphone. Sa petite pochette de soirée a été emportée, la laissant sans téléphone pendant 48 heures. Ce fut une période très difficile pour elle. Le fait de se retrouver soudainement sans son téléphone lui donnait vraiment l'impression d'être complètement isolée du monde. Cette situation a été extrêmement stressante, au point de lui faire vivre une crise d'anxiété. Les petites inquiétudes concernant les messages non lus et la peur de manquer quelque chose ont engendré une intensité considérable. Cependant, à ce moment-là, elle n'était pas consciente de l'ampleur de ces sentiments, car elle les considérait comme normaux. C'est seulement par la suite qu'elle a réalisé qu'elle avait véritablement vécu sa première crise de nomophobie.


Les conséquences d'une trop grande utilisation du temps d'écran

Dans l'épisode « Gagner du temps en s'éloignant des écrans », Laurie vous partage les effets négatifs que peut avoir une trop grande utilisation des écrans. Que ce soit en terme de santé, de relations ou de productivité au travail, la consommation d'écrans a un énorme impact. Des études, notamment autour des réseaux sociaux, ont démontré qu'une exposition supérieure à 30 minutes par jour peut avoir des répercussions sur votre santé mentale. Les conséquences se font également sentir sur votre santé physique. En effet, une trop longue exposition peut affecter votre posture. Pensez seulement à quand vous prenez votre téléphone, vous vous installez sur le divan, en pensant que vous allez simplement ouvrir l'application pendant quelques secondes pour voir le message ou la notification qui s'affiche. Cela peut alors se transformer en 20 minutes de défilement, et vous pouvez alors ressentir des douleurs aux poignets, des picotements dans les doigts et des douleurs au niveau de la nuque.


Outre les effets sur la santé, une utilisation excessive peut également nuire à vos relations, car vous développez des comportements automatiques liés aux écrans, sans même vous en rendre compte, même en présence de vos proches, de votre famille et de vos enfants. Cela a un impact sur vos relations avec eux, en plus de transmettre un message aux jeunes selon lequel cette manière de consommer serait en quelque sorte la norme, ce qui pourrait les affecter à leur tour dans le futur.

Finalement, cela peut grandement perturber votre productivité au travail, car vous n'avez pas de temps pour mettre votre cerveau en pause et lui permettre de traiter les informations qui ont circulé le matin, par exemple.


En bref, elle mentionne qu'on a perdu cette capacité à ne juste rien faire. Oui oui, ne rien faire! Avouez-le, à présent, à chaque petit moment libre que vous avez, vous regardez votre téléphone. Mais peut-être que si vous ne l'aviez pas constamment en mains, vous prendriez le temps dans la file au supermarché de sourire à la personne près de vous et d'échanger quelques mots. Vous devriez tous prendre un moment pour ralentir et regarder ce qui se passe autour de vous et dans votre esprit. Permettez-vous de vous ennuyer! :)



La nomophobie est un terme dérivé de l'expression anglaise no mobile phobia et désigne la peur d'être séparé de son téléphone portable.

Afin de ne pas toujours être accaparée par les notifications du téléphone, Laurie recommande dans l'épisode « Gagner du temps en s'éloignant des écrans » d'essayer, si ce n'est pas déjà fait, les modes « ne pas déranger » et « mode avion » sur vos téléphones. Cela signifie que votre téléphone se transforme en appareil photo, en appareil vidéo, mais vous ne serez pas tentés de vous laisser distraire par les notifications ou de consulter les réseaux sociaux. Ces modes agiront vraiment comme un rappel pour vous déconnecter un peu et être en famille. C'est une façon de vous rappeler que vous êtes dans l'instant présent.


Laurie mentionne dans cet épisode que des études ont révélé que la raison pour laquelle vous prenez des photos peut avoir un impact sur votre sentiment de satisfaction. Lorsque vous prenez des photos pour préserver un souvenir personnel, vous êtes beaucoup plus satisfaits que si votre seule motivation est de les partager sur les réseaux sociaux.

J'ai également demandé à notre experte ce qu'elle dirait aux gens qui se donnent comme excuse qu'ils doivent rester connectés en tout temps pour donner un bon service à la clientèle à leur client. Elle a répondu qu'elle a déjà elle-même été comme ça et que c'est comme s'il y avait actuellement un changement culturel au travail qu'elle aime appeler la « culture du sans repos ». C'est une mentalité selon laquelle vous avez dans l'idée que si vous ne répondez pas immédiatement aux messages de vos clients, ils partiront. Cela a créé une dynamique un peu malsaine autour de la disponibilité que vous accordez aux autres grâce aux appareils numériques.



CONCLUSION


Si ce résumé d'épisode 15 du Podcast 168 heures résonne en vous, je vous invite définitivement à poursuivre avec l'écoute de l'épisode complet « Gagner du temps en s'éloignant des écrans, avec Laurie Michel » sur Apple Podcasts, Spotify ou Stitcher. Vous serez encore mieux outillé pour prendre conscience de votre consommation et ainsi appliquer les conseils qui peuvent s'appliquer à votre réalité pour prendre le temps de vous arrêter et être davantage conscient et dans le moment présent. Vous pourrez même prendre ce petit moment sans écran pour faire les différents exercices d'introspection qui se trouve dans ma bibliothèque de ressources gratuites.


Sur ce, je vous souhaite une bonne déconnexion! xo



laurie-michel-gagner-temps-moins-ecrans

LIENS & RESSOURCES MENTIONNÉS DANS L'ÉPISODE





RESTONS EN CONTACT


COMMENT CONTRIBUER AU SUCCÈS DU PODCAST 168 HEURES?


S'ABONNER

Afin de ne manquer aucun épisode, assurez-vous de vous abonner à votre plateforme favorite, que ce soit Apple Podcasts, Spotify ou Stitcher.


TÉMOIGNAGES

Est-ce que vous saviez que les témoignages et les commentaires jouent un rôle important dans l'algorithme d'Apple Podcasts? Plus le Podcast 168 heures aura de témoignages, plus il se fera connaître. Je vous serais donc infiniment reconnaissante si vous pouviez prendre 2 petites minutes de votre temps pour me laisser un avis positif juste ici, en m'indiquant ce que vous avez préféré de cet épisode.


MÉDIAS SOCIAUX

Si cet épisode a résonné en vous et que vous avez appris quelque chose d'utile, il se peut qu'un ami, une collègue ou une connaissance en tire également des bienfaits. N'hésitez pas à partager cet épisode sur les médias sociaux en prenant le soin de m'identifier (@la_planificatrice) pour que je puisse vous remercier et repartager à mon tour!


Merci infiniment. Chaque petite action compte réellement.

Émilie xo







Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page