top of page

25 CHOSES QUE JE NE FAIS PAS (ET QUI ME PERMETTENT D'ÊTRE PLUS PRODUCTIVE ET D'ACCOMPLIR PLUS DE PROJETS)


25-choses-que-je-ne-fais-pas

Écoutez cet épisode sur



La question qu’on me demande le plus souvent est sans doute celle-ci : « Émilie, que fais-tu pour arriver à être aussi productive, à réaliser autant de projets en si peu de temps et réaliser tes objectifs avec facilité? » Pourtant, la vraie question qu’on devrait me poser est plutôt : « Qu’est-ce que tu ne fais pas? ». La plupart des gens tentent d’ajouter des choses dans leur vie pour s’améliorer alors que la clé est souvent d’en enlever. Less is more. Dans cet épisode, je vous présente 25 choses que je ne fais pas afin d’être plus concentrée, plus productive, moins stressée et davantage épanouie. Alors, quelle sera LA chose que vous cesserez de faire dès demain?


Si vous voulez écouter l'épisode complet et obtenir encore plus de détails, rendez-vous sur votre plateforme favorite: Apple Podcast, Spotify.



Mon but à travers l'épisode « 25 choses que je ne fais pas » n’est pas de vous faire sentir mal par tout ce que vous ne faites peut-être pas déjà, mais plutôt de vous inspirer. Il y a cinq ans, je ne faisais pratiquement rien de tout ça. À la fin de cet épisode, si vous retenez 1, 2 ou 3 trucs que vous pourriez mettre en place dès maintenant, vous deviendrez rapidement plus productive et vous constaterez une amélioration dans la réalisation de vos projets.


1.Procrastiner de manière excessive.

Si vous vous retrouvez constamment à repousser les tâches importantes, vous procrastinez. À travers l'épisode 23 et ma formation Vaincre la procrastination, vous découvrirez pourquoi vous procrastinez et quels sont trucs à mettre en place pour changer ça et gagner en productivité.


2. Se laisser distraire par les médias sociaux de manière non productive.

Depuis plus d’un mois, je ne vais pas sur les médias sociaux avant midi. Je me sens tellement libre! Si vous y réfléchissez bien, qui a le contrôle sur votre temps actuellement, vous ou votre cellulaire?

 

3. Hésiter à déléguer des tâches lorsque nécessaire.

Lorsqu’il est temps de déléguer, nous nous disons 3 choses: je n’ai pas les moyens, je n’ai pas le temps et ça ira plus vite si je le fais moi-même. Dans les 3 cas, nous sommes perdant! Une partie du succès de mon entreprise est que j’ai commencé à déléguer dès le début, bien avant d’avoir les moyens!

 

4. Passer trop de temps sur des activités non prioritaires.

Ne pas connaître ses priorités, c’est comme se rendre à Rome sans itinéraire. C’est une façon d’autosaboter son avancement et je peux déjà prédire la fin de l’histoire : absence de sentiment d’accomplissement. Si vous avez toujours l'impression de manquer de temps, je vous invite à vous inscrire à mon Webinaire gratuit sur la gestion des priorités.

 

5. Ne pas planifier par manque de temps.

Je saute 2 à 3 semaines par année et à tous les coups, je paye le prix! Prendre une heure pour planifier nous fait gagner 10 heures par semaine, alors oui planifier demande du temps, mais ça vous en donne tellement! Sachez que l'absence de planification rend l’échec hautement plus probable.

 

6. Avoir peur de prendre des risques.

En entreprenariat, la prise de risques est nécessaire. Ça demande un mélange de confiance et de naïveté. Si je n’avais pas pris tous les risques que j’ai pris ces 5 dernières années, ma vie serait la même et elle n’aurait pas changé, et laissez-moi vous dire que je n’aurais pas autant de plaisir! La prise de risque provoque et incite à user de sa créativité.



7. Négliger sa santé mentale ou physique.

Pour moi, c’est une priorité et je l’ai appris à la dure avec mon épuisement professionnel. Même lorsque que je n’ai pas le temps (et encore plus en fait lorsque je n’ai pas le temps), je priorise ma santé mentale et physique.

 

8. Attendre la perfection avant d'agir.

Je suis une perfectionniste dans l’âme. Mais la perfection, ça nuit hautement à notre croissance. Si j’étais encore la perfectionniste que j’étais, La Planificatrice n’existerait pas. Done is better than perfect!

 

9. Prendre un non pour un non.

Un non veut parfois simplement dire « pas maintenant ». Les gens pensent souvent que tout le monde me dit oui tout de suite, mais c’est faux. Souvent, on me dit non et je ne me laisse pas décourager pour autant. Je ne vous dis pas que ça ne fait jamais mal, mais pour moi, ça veut seulement dire « pas maintenant » et je me permets de relancer quelques temps après.

 

10. Refuser de déconnecter pour se reposer (même lorsque je manque de temps).

Prendre le temps est souvent la meilleure façon de gagner du temps. La déconnexion et le repos sont nécessaires pour performer. Il faut le vivre pour le croire.


11. Attendre qu’on me donne la permission.

Je trouve que j’ai déjà perdu bien trop de temps dans ma vie à attendre qu’on me donne le droit de faire ci, de faire ça, de parler, de m’exprimer et de prendre ma place. C’est une perte de temps et mon temps est trop précieux. Désormais, je prends ma place!

 

12. Éviter les feedbacks par peur de se sentir critiquée.

Je vous mentirais si je vous disais que les feedbacks constructifs me font toujours plaisir. Ça me fait mal à moi aussi, mais je les accueille toujours avec ouverture et souvent, j’apprends grandement de ceux-ci. Une de mes coach en entrepreneuriat m’a dit dans mes premières années qu’une de mes grandes forces était justement d’être ouverte aux rétroactions.



13. Se comparer personnellement et professionnellement.

Je n’ai pas le temps pour ça, ni l’énergie! Si je passais mon temps à me comparer, je serais sûrement en petite boule sur mon tapis en train de pleurer. Il y aura toujours des femmes plus belles, plus épanouies, plus riches, meilleures amoureuses, meilleures mamans, meilleures que moi dans leur domaine … mais chose certaine, c’est que personne ne peut faire ce que je fais à ma façon.

 

14. Passer beaucoup de temps sur les écrans (séries télé, etc.).

Ça non plus, je n’ai pas de temps pour ça. Je suis pour le divertissement et oui, moi aussi j’écoute des films à l’occasion, mais de façon générale, je préfère décrocher différemment (lecture, temps en famille), ce qui nourrit mon cerveau et mon esprit différemment … et je ne peux pas dire « je n’ai pas le temps de lire » ou « je n’ai pas le temps de voir mes enfants ». Avez-vous déjà entendu dire quelqu’un « je n’ai pas le temps d’écouter la TV? ». Non.

 

15. Avoir peur de sortir de sa zone de confort trop longtemps.

Sortir de sa zone de confort, c’est se donner la chance d’évoluer. Pour évoluer, ça demande du changement et du changement, ça rime avec inconfort. Contrairement à ce que vous pouvez croire, ce n’est pas facile pour moi de réaliser tous les projets que je me fixe. À force de le faire, ça devient plus confortable, vous verrez!

 

16. Avoir une approche trop rigide.

Je déteste la rigidité et ça surprend souvent les gens, parce que je prône la planification et l’organisation. Ce qu’il faut savoir, c’est que la planification et l’organisation peuvent être flexible et moi, c’est ainsi que je l’aborde. J’évite alors pratiquement toujours la rigidité!

 

17. Travailler avec un Messenger ouvert.

Ai-je besoin de préciser que c’est très distrayant? Même si vous vous sentez productive en ayant votre Messenger ouvert (ou votre Teams, votre Slack ou toute autre forme de messagerie – et ça s’applique aussi pour la boîte courriel Outlook ou Gmail), la vérité c’est que vous ne l’êtes pas.

Accepteriez-vous que des dizaines de personnes soient assises autour de vous pendant que vous travaillez et que ces personnes auraient la permission de vous déranger quand bon leur semblerait? Je suis certaine que vous n’accepteriez pas. Pourtant, en travaillant avec votre Messenger ouvert, c’est exactement ce que vous faites.




18. Refuser de prendre des pauses régulières.

Prendre des pauses nous permet de prolonger la productivité et la concentration. Alors priorisez les pauses, surtout si vous n’avez pas le temps!

 

19. S'entourer de personnes négatives ou toxiques.

Ça peut entraîner une détérioration de votre bien-être émotionnel, de votre estime de soi et de vos relations personnelles et professionnelles. Avez-vous vraiment besoin de ça? Personnellement, je n’ai pas ni le temps, ni l’énergie.

 

20. Perdre du temps à se plaindre au lieu de trouver des solutions.

Avant, je faisais toujours ça notamment parce que j’étais constamment en mode victimisation.

Hal Elrold a donné un truc que j’ai bien aimé dans une conférence : lorsqu’un problème survient, l’idée est de prendre 5 minutes pour chialer. Alors pendant 5 minutes, soit 300 secondes, il faut se plaindre. Je vous assure qu’après 2 minutes, vous aurez fait le tour et vous trouverez que 5 minutes … c’est long. Donc après avoir pris le temps de vous plaindre (parce que vous avez quand même le droit et c’est vrai que ça fait du bien!), passez en mode solution ;-).

 

21. Résister aux changements.

S’il y a une chose qui ne change pas, c’est bien le changement. Résister aux changements ne fait que retarder notre adaptation inévitable à notre évolution

 

22. Manquer de clarté dans la communication.

Une communication qui n’est pas claire peut vous coûter TRÈS cher en temps. Alors passez-donc 2 minutes de plus sur votre courriel ou votre appel la prochaine fois afin de vous assurer que la communication est claire.

 

23. Travailler avant de se coucher.

Les 5 fois où je le fais dans l’année, j’en paye le prix! Si je veux être productive, énergique et concentrée, j’ai besoin de bien dormir et pour bien dormir, j’ai besoin de décrocher, à la fois du travail et de mon écran quelques heures avant.

 

24. Se victimiser.

J’ai déjà été la reine de la victimisation, mais j’ai changé! Je me responsabilise désormais et ma vie est non seulement moins terne, mais surtout, je me donne la permission d’avancer, car autrement, je donnais tout le crédit aux événements externes.

 

25. Se fixer des objectifs irréalisables ou trop vagues.

Mon but est toujours de réussir, alors je me donne la chance en m’assurant que mes objectifs sont clairs et réalistes.





CONCLUSION

Parmi les 25 choses que je ne fais pas, posez-vous la question à savoir quels sont les quelques éléments qui ont piqué votre curiosité, suscité votre intérêt ou qui semblent faciles à mettre en place dans votre réalité. Ensuite, essayez de les éliminer de votre quotidien, un à la fois.


À travers cet épisode « 25 choses que je ne fais pas », vous aurez compris que mon rythme de vie n'est pas d'être occupée, mais d'être productive. Si je suis capable de résister à toutes ces tentations, peurs et distractions, sachez que cela passe beaucoup par la clarté de ce que j'ai à faire et où je veux aller, par une saine gestion des priorités et par le respect de la planification.

 

Pour terminer, je vous propose 3 outils pour vous aider à vous aussi, vous sentir ainsi :

·       PLANIFICATION : Aide-mémoire disponible sur ma bibliothèque de ressources gratuites Merci d'avoir écouté l'épisode « 25 choses que je ne fais pas » et à bientôt! :-)


Émilie xo

25-choses-que-je-ne-fais-pas

LIENS & RESSOURCES MENTIONNÉS DANS L'ÉPISODE

RESTONS EN CONTACT





COMMENT CONTRIBUER AU SUCCÈS DU PODCAST 168 HEURES?


S'ABONNER

Afin de ne manquer aucun épisode, assurez-vous de vous abonner à votre plateforme favorite, que ce soit Apple Podcasts ou Spotify.


TÉMOIGNAGES

Est-ce que vous saviez que les témoignages et les commentaires jouent un rôle important dans l'algorithme d'Apple Podcasts? Plus le Podcast 168 heures aura de témoignages, plus il se fera connaître. Je vous serais donc infiniment reconnaissante si vous pouviez prendre 2 petites minutes de votre temps pour me laisser un avis positif juste ici, en m'indiquant ce que vous avez préféré de cet épisode.


MÉDIAS SOCIAUX

Si cet épisode a résonné en vous et que vous avez appris quelque chose d'utile, il se peut qu'un ami, une collègue ou une connaissance en tire également des bienfaits. N'hésitez pas à partager cet épisode sur les médias sociaux en prenant le soin de m'identifier (@la_planificatrice) pour que je puisse vous remercier et repartager à mon tour!


Merci infiniment. Chaque petite action compte réellement.

Émilie xo



Comments


bottom of page