VOICI POURQUOI VOUS DEVRIEZ PEUT-ÊTRE CHANGER D'ORDINATEUR

Saviez-vous que mon ordinateur actuel a 9 ans et que je l'aime encore comme s'il était neuf? Je suis officiellement une fan des produits Apple, notamment parce qu'ils sont de grande qualité et qu'ils sont très durables. Mon iMac fêtera dans quelques mois ses 10 ans et bien que le trouve encore magnifique et qu'il fonctionne toujours ... j'ai choisi de le changer. Mon objectif est de vous faire comprendre aujourd'hui qu'il est possible d'acheter du temps. Faire de petits changements a le potentiel de créer de grands impacts sur votre productivité, et c'est à travers cette histoire d'ordinateur que j'ai envie de vous illustrer cette réalité.


voici-pourquoi-vous-devriez-peut-etre-changer-d-ordinateur
Voici pourquoi vous devriez peut-être changer d'ordinateur

Depuis quelques mois, mon ordinateur a commencé a être un peu plus lent qu'à l'habitude. J'ai donc appris à développer de la patience envers lui. Comme il n'était pas jeune et que j'étais tellement reconnaissante qu'il me serve toujours, je comprenais qu'il ne puisse pas être aussi performant et rapide qu'un tout récent. Certains jours étaient plus faciles, alors que d'autres journées, mon cher outil de travail semblait essoufflé.


Mon chum a rapidement commencé à me suggérer de le changer, mais comme je l'aimais encore beaucoup, qu'il fonctionnait toujours bien et que je n'avais pas prévu cette dépense dans mon budget annuel, je lui ai gentiment fait part de mon désaccord. Il a donc persisté et un jour, il a utilisé les bons mots parce que j'ai réagit. Il m'a dit : « Émilie, ton ordinateur nuit à ta productivité. »


Je prends plaisir à prôner à travers La Planificatrice des méthodes qui nous permettent de travailler moins, mais plus intelligemment, et voilà que j'étais en train d'utiliser un outil de travail qui nuisait grandement à ma productivité. Je travaillais littéralement à l'encontre de ce que j'enseigne.


LENTEUR


À partir de ce moment là, je me suis mise à évaluer tout le temps que je perdais à attendre que les fichiers plus lourds s'ouvrent, que les gros documents se téléchargent et que les applications s'activent. Sans m'en rendre compte, je pouvais perdre en moyenne 15 à 45 minutes par jour juste à attendre et à ne pas pouvoir travailler simultanément sur différentes applications.


Juste à écrire ceci, je me rends compte que ça n'a pas de sens. Mais c'est l'accumulation qui est impressionnante, parce qu'au jour le jour, et je dirais même qu'heure par heure ça ne paraissait vraiment pas si pire.


L'application sur laquelle je cliquais ne s'ouvrait pas dans la seconde, mais ça ne prenait pas 5 minutes non plus. Les documents ne se téléchargeaient pas sur-le-champs, mais je n'avais pas besoin de redémarrer mon ordinateur. Mon ordinateur ralentissait lorsque je lui demandais d'ouvrir 5 pages web en même temps, mais il ne gelait pas. Donc au jour le jour, comme j'avais appris à être un peu plus patiente, ça ne paraissait vraiment pas si pire.


Mais un ordinateur n'est pas un enfant avec qui il faut développer de la patience et de la compassion, c'est un outil de travail que j'utilise entre 30 et 40 heures par semaine, donc il se doit d'être au top. Pour reprendre l'expression de mon père, si j'étais représentante sur la route, ma voiture serait un outil de travail essentiel. Si elle roulait soudainement moins vite en raison d'un bris mécanique, soit je la ferais réparer, soit je la changerais. Dans mon cas, comme mon ordinateur a 9 ans, la solution est de le changer. Point. C'est assez simple finalement ;-).

De votre côté, avez-vous remarqué que votre ordinateur est plus lent ou qu'il vous cause un certain ralentissement ces derniers temps? Je vous invite à être attentive à sa réactivité au courant de la journée et de la semaine. Également, assurez-vous de lire ce qui suit, parce que l'impact peut devenir encore plus grand, comme ça a été mon cas.



DISTRACTIONS


Comme je vous l'ai expliqué, je perdais un temps assez considérable à attendre après mon ordinateur, mais j'ai également développé de très mauvaises habitudes. Dès que mon ordinateur ne réagissait pas dans la seconde (qui ce était de plus en plus fréquent), je « patientais » en allant faire autre chose. Soit j'allais ailleurs dans la maison ou plus souvent qu'autrement, je prenais mon cellulaire et j'allais sur les médias sociaux.10-15 minutes plus tard (alors que les documents étaient téléchargés et que les applications étaient ouvertes depuis un bon bout de temps) j'étais toujours ailleurs et distraite par autre chose.


Mon 15 à 45 minutes de lenteur par jour s'est alors rapidement transformé en 45 à 75 minutes. Je me rendais aussi compte que je passais beaucoup plus de temps qu'avant sur mon cellulaire, et ce n'était pas parce que j'écoutais des podcasts éducatifs.


EFFICACITÉ


Est-ce que vous savez combien de temps je pouvais perdre par semaine à attendre après mon ordinateur et à être davantage distraite? Au « mieux », je pouvais perdre 3 heures. C'est beaucoup... mais attendez ce qui suit. Au pire, ça pouvait aller jusqu'à 6 heures. 6 HEURES PAR SEMAINE!!! C'est plus de 300 heures par année ça! Je préfère ne pas savoir combien de journées de travail de 8 heures ça fait (bon ok, j'ai fait le calcul est ça donne plus d'un mois!).


Fort heureusement, je n'ai pas passé un an à perdre 75 minutes par jour, et je remercie mon copain d'avoir insisté pour que je change d'ordinateur. Je n'ai personnellement pas une minute à perdre à attendre après un ordinateur et à me laisser distraire. Et vous? Mon objectif est d'optimiser mon temps afin d'être efficace, me sentir productive et d'avancer sans m'épuiser.


CONCLUSION


Au moment d'écrire ces lignes, je suis en attente de mon nouvel outil de travail qui arrivera la semaine prochaine : un tout nouveau Mac qui m'accompagnera 30 à 40 heures par semaine pour les prochaines années. Ce billet était, je l'avoue, assez différent des articles que je vous propose habituellement parce que je ne vous ai rien enseigné de particulier, je ne vous ai pas dévoilé de stratégie et je ne vous ai pas donné pas de nouvel outil. Mon but était que vous compreniez, par le biais de ma réalité et de cette petite histoire, que nous avons toujours la possibilité d'aller trouver du temps dans notre vie. Parfois le temps se cache derrière les outils que nous utilisons (ou ceux que nous n'utilisons pas!), et parfois le temps s'achète aussi.


Dans mon cas, avec l'achat de mon nouvel ordinateur, je considère que j'achète du temps. J'ai donc prise soin de choisir un modèle un peu plus performant (donc plus dispendieux) pour me permettre de gagner plusieurs heures à toutes les semaines. Je mérite d'avoir un outil de travail qui est réactif et qui me permette d'avancer à la vitesse que je souhaite aller. J'ai très hâte de le recevoir et de réclamer les heures auxquelles j'ai droit!


Il y a plusieurs méthodes pour trouver du temps dans sa semaine. Vous pouvez vous lever plus tôt (je suis une adepte de cette pratique!), vous pouvez engager quelqu'un pour vous aider... ou vous pouvez remettre en question la performance de vos outils (notamment votre ordinateur si vous faite un travail de bureau comme moi). Et si vous réalisez qu'il ralentit votre rythme, questionnez-vous à savoir si votre temps vaut plus que le prix indiqué sur l'étiquette de l'ordinateur que vous voulez acheter. De mon côté, mon temps vaut beaucoup plus!


Si votre objectif est d'arriver à trouver encore plus de temps dans votre semaine, téléchargez mes 5 check-lists gratuites. Elles vous aideront à devenir productive et organisée, tout en vous permettant de vous sentir accomplie et en contrôle de votre horaire. Tous les détails sont ici.