top of page

MISER SUR L’ACTION PLUTÔT QUE LA PERFECTION

Dernière mise à jour : 10 janv. 2020

Cela fait plus de 5 ans que je caresse l’idée d’avoir un blogue. 5 ans ! Et pourquoi ce n’est qu’en 2020 que ce projet voit le jour ? Pour la simple raison que j'attendais que tout soit parfait.



Je vous partage, par le biais de mon expérience personnelle, quel impact positif l'action peut avoir dans notre vie, même si cette action n'est pas faite à la perfection.

Dans ma tête de perfectionniste, ce qui est à la fois une grande qualité et un vilain défaut, je voulais maîtriser absolument TOUT ce qui se rattachait au blogue avant même de commencer. Je vous énumère ci-dessous ce que j’envisageais jusqu'à tout récemment. Vous allez soit vous moquer de moi en me trouvant complètement pathétique ou vous me comprendrez... tout dépendant comment vous êtes.


Je voulais :

  • Créer le blogue sur Wordpress et comprendre cette plate-forme au point de pratiquement pouvoir donner une formation.

  • Prendre moi-même toutes les photos de mes publications et bien que je ne sois pas photographe, je suis assez picky lorsqu’il est question de photographies.

  • Rédiger de 25 à 40 publications en avance.

  • Publier au moins une fois par semaine.

  • Faire corriger mes textes afin que la syntaxe soit impeccable et qu’il n’y ait aucune faute.

  • Rédiger un plan d’affaires béton pour la simple et bonne raison que je juge qu’un plan d’affaires est source de toute réussite et succès d’entreprise.

  • Tenir un focus group afin de trouver le nom de mon blogue pour qu’il représente bien ma mission et aussi pour qu’il se dise bien en anglais, dans l'optique où je voudrais éventuellement toucher une clientèle internationale.

  • Un logo professionnel en lien avec ma mission.

  • Créer une page Facebook et un compte Instagram pour le blogue.

  • Prévoir une stratégie de déploiement et de lancement pour le blogue afin de créer un certain engouement et toucher dès le départ des centaines de lecteurs.

  • Payer pour un séance photo afin d’avoir une photo de moi professionnelle pour ma bio et quelques autres en back-up.


5 ans plus tard, je n’avais toujours rien de fait parce que je n’arrivais à cocher aucune des cases ci-dessus. J'avais bien d’autres occupations donc il m’était impossible de me pencher sur ce blogue à temps complet. Et qui commence un blogue en y travaillant à temps complet anyway ? Vous savez à quel point la planification occupe une place de prédilection dans ma vie donc il m’était inconcevable de livrer un projet du genre sans que toutes les étapes énumérées ci-dessus ne soient complétées.


C’est au cours de l’année 2019, soit pendant mon congé de maternité et après un solide épuisement professionnel, que j’ai lu à maintes reprises et dans différents livres qu’il valait mieux livrer quelque chose de convenable plutôt que d’attendre la perfection car au moins pendant ce temps, on fait quelque chose. La première action du genre que j'ai posée a été de mettre une vidéo de moi sur la page Facebook professionnelle de mon entreprise en santé, beauté et mieux-être. Je ne l'ai jamais réécoutée parce que ça me gêne beaucoup trop. La vidéo n'est vraiment pas top mais au moins je l'ai faite et les prochaines ne pourront qu'être meilleures. Ceci dit, si j’avais compris tout cela avant, mon blogue serait peut-être l’un des plus populaires au Québec (ou pas lol …) mais chose certaine, il aurait vu le jour il y a longtemps.


Donc la planificatrice en moi vous dévoile avec un brin d’orgueil comment je suis finalement parvenue à créer ce blogue :

  • Je ne l’ai pas fait sur Wordpress. Je suis repartie d’une version gratuite de Wix et je n’ai rien changé au design de base. Même l’image de la page d’accueil est demeurée la même ! C’est un GROS lâcher-prise pour moi ici. Qui me comprend ?

  • Pour l’instant, les photos ne viennent pas de moi et j'utilise des images gratuites et libres de droit de Wix et Canva.

  • Je n’ai réussi à rédiger que 5 publications en avance. Je vous rappelle ici, je voulais en écrire de 25 à 40.

  • Je ne publierai qu’une fois aux deux semaines, mais demeurerai constante.

  • Je ne ferai finalement pas corriger mes textes pour l’instant donc oui, vous y trouverez sûrement (et à mon grand désarroi !) des fautes :(.

  • Mon plan d’affaires est malgré tout bien avancé mais pour être honnête, je n’ai pas pris le temps de le relire avant de lancer mon blogue alors je ne me souviens plus très bien du contenu.

  • Je n’ai pas créé de focus group et le nom de mon blogue ne se dit pas bien en anglais. J’aimerais vous dire que je rêvais depuis toujours de nommer mon blogue ainsi mais pour vrai, quand j’ai voulu faire un simple test de création en ligne pour voir comment la plate-forme fonctionnait, j'ai dû inscrire un nom et c’est le premier qui m’est venu à l'esprit. Tout comme la plate-forme gratuite que j'ai essayée et qui est aujourd'hui celle que j'utilise toujours, le nom "La Planificatrice" est resté.

  • Je n’ai pas de logo pour l'instant.

  • Je n’ai pas de page Facebook, ni de compte Instagram pour ce blogue. Je partage pour l’instant mes publications sur mes comptes personnels ... quand ça m'adonne.

  • J’ai lancé mon blogue au début de l’année 2020 sans faire de vague, en espérant toucher pour commencer une trentaine de lecteurs ou plutôt, lectrices (mes amis et ma famille !).

  • Je n’ai pas fait de séance photos et je n’ai même pas pris le temps d’essayer de me prendre en photo. Je suis simplement repartie d’une photographie qui date déjà de quelques années qui me présente au naturel alors que j’étais en voyage.

  • L'entièreté du blogue (au moment de le lancer) a été créé en quelques heures à peine. Vous vous rendez compte ... 5 ans contre quelques heures. Imaginez vous aussi toutes les choses que vous pourriez faire en seulement quelques heures si vous arrivez à lâcher prise sur la perfection.

Celles qui me ressemblent comprendront à quel point c’est difficile pour moi de passer par-dessus la perfection afin de rendre quelque chose qui, pour moi, est catégorisée comme étant incomplète. Ça me fait mal en dedans, vraiment. Si vous ne me ressemblez pas, vous devez me prendre pour une pauvre fille qui n’a pas de vie mais j’accepte très bien cette partie de moi car autrement, je ne serais pas La Planificatrice ;).


Pourtant, l’essentiel y est ici, soit du texte et des images et le résultat est franchement pas mal. Je ne baisse toutefois pas les bras et selon où me portera le vent, il est fort probable que j’inclus bientôt des photographies personnelles, que mes textes s’améliorent et que ma constance de publication soit plus fréquente. À présent, la beauté c'est que mon sentiment de fierté dépasse grandement mon sentiment de culpabilité, ce qui confirme la décision que j’ai prise.


Mon objectif par le partage de ce récit personnel est de vous prouver que même si vous avez soif de perfection, qu’il est parfois nécessaire de lâcher prise afin de réaliser quelque chose. Si je n'avais pas misé sur l'action, vous ne seriez pas en train de lire ces lignes et je me dirais encore que je ne suis pas capable de réaliser mes objectifs.


Conseil de planificatrice : Apprenez dès maintenant à lâcher prise sur la perfection dans le but de réaliser vos plus grandes aspirations. Identifiez tout de suite un objectif que vous souhaitez réaliser depuis longtemps et sur lequel vous êtes réellement prête à travailler.

Commencez d'abord par une toute petite tâche et ce sera votre première victoire. Il peut s'agir de lâcher prise sur certaines tâches ménagères, sur la décoration des fêtes ou sur l'organisation d'un voyage. Au final, vous ne pourrez qu’être fière de vous d’être passée à l’action, c’est certain. Je pourrais vous partager des dizaines d’histoires du genre que j’ai entendues ou vécues au cours de la dernière année et à chaque fois, la fierté l'emporte.


Manifestez-vous dans les commentaires si vous comprenez comment je me sens et n’hésitez pas à me partager des expériences similaires où vous avez dû mettre de côté la perfection afin de passer à l’action.


Bon succès,

Émilie xoxo

4 Comments


Mélanie
Mélanie
Apr 06, 2021

Coupable! J’aurais manifestement pu écrire cet article! J’ai l’impression de stagner depuis des années parce que justement, j’attends d’être parfaite et d’avoir toutes les connaissances que je juge nécessaires à la réalisation de mes objectifs. Oh, j’attends aussi que les circonstances dans ma vie soient parfaites. Bref, perfection, perfection, perfection! Malgré beaucoup de travail sur soi, il est difficile de se défaire du perfectionnisme et d’oser avancer même si nos critères ne sont pas satisfaits. Tu m’as déjà beaucoup inspirée il y a quelques semaines dans une conversation sur Messenger et depuis, je lis régulièrement tes articles de bogue, qui m’inspirent eux aussi. Merci d’écrire sur ton expérience avec authenticité et merci pour ta grande générosité! Et finalement, félicitations pou…

Like
Émilie Viens
Émilie Viens
Apr 06, 2021
Replying to

Wow! Merci tellement pour ce superbe message! Je suis contente si mes partages et mon authenticité peuvent t'aider et t'inspirer, parce que je sais exactement à quel point tu te trouves actuellement ;-). Ça fait déjà un peu plus d'un an que j'ai écrit ce billet et je réalise qu'il s'en est passé des choses depuis (notamment le lancement de ma nouvelle formation de ce matin). Si j'avais laissé la perfection me barrer le chemin, je n'aurais rien fait. Je crois que c'est impossible de se débarrasser de la perfection, mais on peut arriver à la contrôler. Bon succès pour la suite, je te souhaite de passer par dessus le perfectionnisme! Tiens-moi au courant si tu en as envie :)…

Like

Émilie Viens
Émilie Viens
Jan 10, 2020

Merci Véro pour ton commentaire et tant mieux si je peux t'inspirer un peu aussi :-) ! Je pensais en effet beaucoup à toi en écrivant cet article parce que tu venais tout juste de me parler de Flylady. S'il y a une fille qui ne devrait jamais avoir le syndrome de l'imposteur, c'est bien toi alors n'hésite jamais à foncer. J'ai déjà l'impression que tu es "pro" dans tous les domaines de la vie. Et bravo pour ton lâcher prise en tout cas, je sais l'effort que ça demande pour des filles comme nous ;). xoxo

Like

Véronique Pâquet
Véronique Pâquet
Jan 10, 2020

Je suis clairement de celles qui sentent le besoin de maîtriser TOUT d’un sujet avant de commencer! Le nombre de fois où j’ai enfin commencé un projet après des heures de recherche pour me dire « hmm, ce n’était pas si compliqué finalement...! »

Personnellement, je relie ça à mon complexe de l’imposteur, comme si je n’ai jamais le droit de faire quelque chose si je ne suis pas une « pro » du domaine!

Je travaille fort sur ce lâcher prise, tu m’inspires!

Like
bottom of page