DISCIPLINE ET FLEXIBILITÉ : POURQUOI LES DEUX SONT NÉCESSAIRES POUR RÉUSSIR ET S'ÉPANOUIR

Discipline et flexibilité. Voici deux mots contradictoires qui en disent long sur la personne que nous sommes. Êtes-vous plutôt disciplinée ou flexible ? De mon coté, la discipline est l'architecture de ma vie actuellement, que ce soit sur le plan personnel, professionnel ou familial, parce que j'ai implanté au cours de la dernière année des habitudes et méthodes de productivité qui sont totalement alignées avec mes objectifs.

Discipline et flexibilité : le duo de la réussite

La discipline que je m'impose guide et transforme littéralement ma vie. C'est grâce à la discipline que je me lève à 5 heures à tous les matins, que je suis capable de refuser de voir des amies un vendredi après-midi parce que je dois travailler, que je lis et médite à tous les jours et c'est même grâce à la discipline que je choisi de manger des noix plutôt que des biscuits ;-). Bref, sans celle-ci, je ne serais pas la personne que je suis aujourd'hui. Toutefois, la discipline est sommes toutes relativement rigide et j'ai envie de vous expliquer en quoi il est important de garder une certaine flexibilité afin de maintenir l'équilibre.


Je vois la discipline comme une structure qui nous mène vers le but ultime que nous visons. C'est une pratique prévisible qui se bâtie. La discipline, c'est le focus, la concentration, la consistance et le contrôle de soi. C'est selon moi essentiel à la réussite.


La flexibilité, quant à elle, est plus spontanée et vit au jour le jour. La flexibilité, bien que ce soit une façon de s'adapter, peut souvent se traduire en excuse.


De par les lectures que j'ai faites dernièrement et l'expérience que je peux maintenant en retirer, j'ai constaté que pour atteindre ses objectifs et s'épanouir pleinement, la discipline doit être une méthode flexible.


L'image que j'ai en tête est que lorsque nous partons en voyage, bien que nous connaissions le chemin à prendre, si la route est longue, il faut s'arrêter de temps en temps pour se dégourdir les jambes, manger et aller aux toilettes. Pourriez-vous vous imaginer faire 16 heures de route sans faire d'arrêts pour aller aux toilettes ? Non, c'est impossible. La discipline est donc la route bien tracée qui vous mènera à destination tandis que la flexibilité est représentée dans les haltes routières. Les deux sont essentielles pour un voyage réussi !


Parce que les exemples sont une magnifique méthode d'expliquer les choses, je vous décris ci-dessous en quoi la flexibilité est venue rééquilibrer ma discipline dans ma vie professionnelle, personnelle et familiale


LA DISCIPLINE ET LA FLEXIBILITÉ DANS MA VIE PROFESSIONNELLE

Pour être franche, je ne me suis jamais sentie autant sur mon X professionnellement. J'ai l'impression de vivre ma vie, et non de la subir comme c'était le cas avant. Tout ce que je fais est aligné avec mes valeurs et j'ai envie de faire les tâches que je m'impose dans la journée parce que je sais qu'elles me mèneront vers la femme que je souhaite devenir.


Par contre, j'aime tellement ce que je fais, que j'y pense tout le temps et que j'ai TOUJOURS envie de travailler. Mon cerveau roule littéralement 24 heures sur 24 et il n'est pas rare la nuit, que je doive écrire des notes pour me vider la tête. Bien que je sois passionnée par ce que je fais et que ma discipline me permette d'avancer plus rapidement qu'autrement, j'ai ressenti dernièrement le besoin de me divertir et de prendre une pause. Jusqu'à tout récemment, je travaillais 7 jours sur 7. Je travaille maintenant pour moi et je suis incroyablement emballée par tout ce que je fais, mais il ne faudrait pas que je me dirige vers un autre burnout non plus, n'est-ce pas ?


Je crois que cet excès de travail est relié à ma croyance que pour réussir, il faut travailler sans cesse. (Article relié : 5 fausses croyances reliées au succès professionnel) De plus, mes parents sont tous les deux des workaholic à leur façon et je ne les vois jamais assis à rien faire... difficile d'être différente ;-).


Alors depuis quelques temps, j'essaie d'être plus équilibrée quant à ma discipline et flexibilité. Lorsque je travaille plusieurs heures d'affilée, je m'impose des pauses (avec un cadran pour me le rappeler en plus !) et j'évite de travailler 7 jours en ligne. J'ai d'ailleurs constaté que j'ai de super beaux élans de créativité et des idées sensationnelles lorsque je ne travaille pas. Dans ce temps-là, je les prends en note et je continue mon activité.


LA DISCIPLINE ET LA FLEXIBILITÉ VIE FAMILIALE

J'aime cuisiner, je crois fondamentalement en les bienfaits des repas maisons et je suis très sensibilisée par la saine alimentation. De plus, planifier les repas pour la semaine, faire les courses en conséquence et effectuer la préparation nécessaire le dimanche est pour moi un jeu d'enfant. Vous en conclurez que rares sont les semaines où je ne sais pas en avance ce que nous allons manger.


Toutefois, je traîne de la patte depuis un certain temps. J'ai envie de bien manger, mais je n'ai nullement envie de planifier et encore moins de cuisiner. Cela m'arrive parfois, tout spécialement l'été, sans doute parce que c'est le moment dans l'année où les routines sont le plus chamboulées. Je me sens alors mal de moins planifier, donc de moins cuisiner, donc par la bande de moins bien manger parce que si je n'ai plus rien au frigo, cela se résume en resto. Lorsque j'ai compris que la flexibilité devait s'intégrer à ma discipline, j'ai donc arrêté de me culpabiliser et j'ai fait le choix de me réabonner à Good Food en choisissant cette fois-ci des repas plus rapides à préparer. Nous faisons aussi un minimum d'épicerie et nous mangeons beaucoup de sandwiches. Honnêtement, nous n'achetions pratiquement jamais de pain et de viandes froides chez nous, mais depuis les deux dernières semaines, nous avons recommencé à le faire parce qu'il n'y a rien de plus rapide que de se préparer un sandwich.


Je suis vraiment une adepte de produits cuisinés maisons, mais encore une fois, comme je n'ai pas la motivation de tout préparer ces temps-ci, j'achète des trucs déjà préparés. Je me procure aussi des portions individuelles, ce que je tente d'éviter normalement pour des raisons écologiques. Mais je me dis que si je fais attention 11 mois par année, ce n'est pas la fin du monde si je suis plus flexible pendant 1 mois. Aussi fou que cela puisse parraître, je fais ce choix véritablement pour ma santé mentale ! Je sais que ma motivation pour la saine alimentation, la cuisine et la préparation reviendra rapidement, mais pour l"instant, j'accepte cette petite pause, je fais marque de flexibilité et honnêtement, je ne me sens que mieux !


LA DISCIPLINE ET LA FLEXIBILITÉ DANS MA VIE PERSONNELLE

J'ai une excellente discipline de bien-être matinale et depuis plusieurs mois, je me lève à tous les matins pour pratiquer le Miracle Morning. Mon réveil sonne à 5 heures (semaine et fin de semaine) et pendant une heure, je pratique 6 activités précises pendant environ 10 minutes chacune. Mes activités sont : les étirements, la méditation, la visualisation, les affirmations, l'écriture et la lecture.


Ce moment qui m'est entièrement dédié me donne envie de me lever le matin et c'est la meilleure façon que j'ai trouvé pour bien démarrer la journée. Depuis que je pratique quotidiennement le Miracle Morning, je suis plus patiente, plus heureuse et plus motivée.


Dernièrement, j'ai toutefois commencé à voir les 6 activités de ce rituel comme une to-do list. Je n'avais, par exemple, pas envie de méditer, mais je le faisais rapidement pour simplement le cocher mentalement sur ma liste. Je ne voulais pas faillir à ma discipline. Après quelques semaines où ma routine bien-être me pesait plus qu'autre chose,, j'ai choisi de m'accorder plus de flexibilité, tout en maintenant cette heure de temps personnel. Si je n'ai pas envie d'écrire, de méditer ou de lire mes affirmations par exemple, je ne le fais pas, tout simplement. Si je ressens le besoin de lire à mon réveil, je m'adonne davantage à cette activité plutôt qu'aux autres. Afin de ne pas perdre ma bonne habitude, j'essais d'éviter de sauter plusieurs jours d'affilé, car je sais à quel point c'est difficile de reprendre une habitude lorsque nous l'avons perdue.


Cet équilibre m'a non seulement réconcilié avec le rituel, mais il me procure encore plus de bien. Bien que je retirais de grands bienfaits d'être disciplinée avec mon Miracle morning, un peu de flexibilité n'a fait qu'améliorer la recette et les résultats.


Conseil de planificatrice : il faut apprendre à s'adapter, sans pour autant tout laisser tomber. Un manque de flexibilité est en quelque sorte un manque de plaisir. Pour une fille de nature très disciplinée comme moi, c'est excessivement difficile que d'accepter d'être flexible quant au plan que je me suis précisément tracée, entre autres parce que j'ai l'impression que cela rallongera ma route. Toutefois, l'expérience me prouve que la flexibilité est bénéfique. Conclusion : pour atteindre ses objectifs intelligemment et s'épanouir tout en le faisant, il faut savoir doser flexibilité et discipline.

LES BILLETS DE BLOGUE SUIVANTS POURRAIENT AUSSI VOUS PLAIRE :

Vous n'êtes pas encore abonnée à mon infolettre ? Inscrivez-vous maintenant afin d'avoir accès à du contenu exclusif, à des outils, capsules et impressions gratuites.

© 2020 par La Planificatrice.

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc