UN PETIT MOT SUR LES PRIORITÉS

Ce matin, je vous écris à la dernière minute du bout de mon cellulaire un billet beaucoup plus bref qu’à l’habitude. Je suis passée à un cheveux de repousser la publication de mon article à quelque chose de beaucoup plus complet la semaine prochaine, mais comme je me suis donnée comme objectif de publier au moins une fois aux deux semaines et que la communauté qui est en train de se bâtir autour de La Planificatrice m’importe GRANDEMENT (merci d’être là en si grand nombre déjà !), j’ai choisi de faire un mini trou à mon horaire chargé et de vous parler des priorités ... et du temps, car un ne va pas sans l'autre.


Donc en d’autres mots, je n’ai pas le temps cette semaine de publier un billet. Je n’ai pas le temps parce que je suis dans les derniers détails de l’organisation de mon tout premier événement en ligne avec la retraite virtuelle Je prends soin de moi d’abord, parce cette semaine, c’est mon examen final pour le cours en ligne que je fais à l’Universite Yale, parce que mon chum est en vacances et que je veux qu’on passe du temps en famille, et finalement ... parce qu’on se souvient que je suis maman à temps plein à la maison ;-). Donc on pourrait effectivement dire que je n'ai pas le temps, mais en réalité, c’est que je choisis de mettre d’autres projets et activités en priorité. Je suis l’unique responsable de la façon dont j’organise et optimise mon temps. 


Donc aujourd’hui, alors que mon chum est absent tout l’avant-midi pour un RDV et que je suis moi-même en réunion tout l’après-midi, je viens de mettre un Passe-Partout à la télé pour occuper mon fils pendant un gros 24 minutes alors que moi, je suis au milieu du bordel de ma cuisine à vous écrire avec un cellulaire (je déteste écrire sur un micro-clavier avec un correcteur automatique ... je rêve d’avoir un portable !). Je choisis donc de lâcher prise sur le ménage qui est à faire dans la cuisine, sur le dîner qui ne sera pas très élaboré et ni prêt à l’heure, et je lâche aussi prise sur le fait que mon fils est seul devant la TV et non en train de jouer avec un humain. Mais vous savez quoi ? On s’en fout. On s’en fout que ma cuisine soit bordélique, que je mangerai un smoothie ou un sandwich ce midi et que mon coco écoute encore la télé. Ce sur quoi je focus actuellement, c’est que j’aurai accompli une tâche à laquelle j’accorde de l’importance en cette journée (écrire ce billet) et cette simple action me procurera beaucoup de bien et de fierté au final ... beaucoup plus que si je fais du ménage, que je cuisine ou que je joue avec mon fils. DONC, je « surferai » sur une belle vague d’énergie pendant une bonne partie de la journée, en partie parce que j’ai choisi de vous écrire en vitesse.


Et vous, qu’est-ce que vous aimeriez faire présentement qui vous procurerait de l’énergie, mais que vous repoussez par manque de temps ?

Pensez-y. Si vous ne le faites pas, la raison profonde ne réside pas dans le « temps » que vous manquez, mais plutôt dans ce que vous choisissez de prioriser aujourd’hui même. 

Alors même si je n’ai pas le temps, j’ai redéfini mes priorités et j’ai fait de la place dans mon horaire afin de trouver le temps.

Est-ce que cette publication est parfaite et à la hauteur de mes attentes ? Absolument pas. J’aime aller au fond des choses et aborder un sujet en profondeur et ce n’est pas le cas aujourd’hui. Mais, comme on le dit en anglais « Done is better than perfect ». Est-ce que cette citation vous parle ? 

Bon, mon 24 minutes de liberté tire à sa fin... je vous laisse.

Conseil de planificatrice : définissez votre horaire selon vos priorités et accordez du temps à ce qui vous donnera de l’énergie pour affronter le reste des heures qu’il vous reste en cette belle journée !

À bientôt !

© 2020 par La Planificatrice.

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc