LE POUVOIR DE L'ALIMENTATION ANTI-INFLAMMATOIRE, UN SECRET TROP BIEN GARDÉ

Mis à jour : mars 7

S'il y avait un remède miracle pour vaincre les maladies les plus meurtrières en Amérique, vous aimeriez le savoir, non ? Et bien, je dois avouer que depuis plus d'une semaine, je suis confuse et assez déstabilisée, parce que j'ai l'impression que nous sommes tenus à l'écart d'une information capitale. J'ai le sentiment que la solution au problème précisé ci-dessus existe depuis toujours, que les études démontrent qu'elle fonctionne, mais qu’étant donné que la vente de médicaments est une industrie trop lucrative, nous sommes tenus dans l’ignorance.

Les maladies inflammatoires sont la cause de décès #1 en Amérique du Nord (toutes maladies confondues).

Bien que je commence tout juste à réellement m'intéresser au sujet, l'inflammation fait partie de ma vie depuis mon enfance. J'ai hérité de gênes qui font que je suis exposée à développer facilement certains types de maladies inflammatoires, dont le psoriasis qui m'accompagne depuis plus de vingt-cinq ans. J'en fais sur le cuir chevelu, les oreilles, les avant-bras et parfois sous les ongles. J'ai aussi vécu deux épisodes intenses de pyoderma gangrenosum (une maladie inflammatoire rare) où j'ai développé pendant plusieurs mois des ulcères profonds sur la jambe. Je porte aujourd'hui deux grandes cicatrices apparentes sur la jambe gauche en raison de cette maladie. Et finalement, je ne peux aucunement vous expliquer la raison scientifique derrière ce raisonnement, mais mon dermatologue m'a assuré à plusieurs reprises que si un jour je commençais à fumer, j'aurais automatiquement la maladie de Crohn. P.S. Ne vous inquiétez pas, je déteste la cigarette ;-).


Malgré mes nombreux suivis médicaux des dernières années, l'alimentation comme étant une éventuelle solution à mes maladies inflammatoires ne m'a jamais été proposée. J’en ai véritablement pris conscience il y a deux semaines, lorsque j’ai participé à une courte formation en ligne donnée par une collègue ostéopathe et lorsque j’ai assisté, quelques jours plus tard, à une conférence sur la nutrition et l’alimentation anti-inflammatoire. Fidèle à moi-même, j’ai pris plein de notes ;-) (#laplanificatrice) et je vais tenter de vous exposer mes apprentissages au cours des prochains paragraphes.


QU'EST-CE QUE L'INFLAMMATION ?

L'inflammation est une réaction de notre système immunitaire face à une agression externe. Il peut s'agir d'une bactérie, d'une blessure, etc. Les trois principaux facteurs qui sont en cause sont, en ordre de priorité, les intolérances alimentaires ignorées, les toxines provenant de notre environnement et le stress. Il est important de souligner que 70 à 80 % de notre système immunitaire se retrouve dans notre système digestif, donc ce n'est pas un hasard que le principal facteur causant l'inflammation soit intimement relié à notre alimentation.


Nous avons souvent tendance à croire que les intolérances alimentaires se présentent sous forme de maux de ventre ou de diarrhée. C'est même principalement ainsi que nous concluons si nous sommes (ou pas !) intolérants à certains types d'aliments. Personnellement, il m'arrive quelques fois par année de faire un défi santé sur 30 jours où j’élimine certains aliments, dans le but d’adopter une alimentation anti-inflammatoire. Avant d'en connaître autant sur le sujet, je disais à qui voulait bien l'entendre, que je n'étais pas intolérante aux produits laitiers et au gluten, mais que lorsque je les éliminais de mon alimentation, je me sentais drôlement mieux. En réalité, l'inflammation peut s'exprimer de différentes façons. Dans mon cas, je fais (ou plutôt faisais !) partie des gens qui ont des intolérances alimentaires ignorées.


Les symptômes sont nombreux, mais à titre indicatif, en voici quelques-uns et peut-être serez-vous en mesure de vous identifier plus facilement à ceux-ci.

  • Allergies

  • Système immunitaire faible (impression de toujours être malade)

  • Fatigue chronique

  • Réaction cutanée

  • Douleurs tendineuses

  • Douleurs aux articulations

  • Selles irrégulières

  • Dérèglement hormonal

  • Problème de fertilité

  • Migraine

  • Irritation au niveau des oreilles et/ou de la gorge

  • Maux de ventre

  • Gonflement au niveau de l'abdomen

  • Ballonnements

  • Stress


90 % des occidentaux font de l'inflammation, que ce soit sous forme bénigne ou grave, et à la lumière de mes précédentes affirmations, vous ne serez pas étonnés d'apprendre que la majorité d'entre eux (comme moi !) l'ignorent. On s'entend que ma statistique ne parle pas ici d'inflammation causée par une coupure subite ou une entorse ;-). Nous prenons souvent l'habitude d'accepter notre condition lorsqu'elle est anodine, soit en la tolérant ou en prenant des comprimés vendus en pharmacie. Si notre état est plus inquiétant, nous consultons et nous revenons avec des médicaments ou antibiotiques qui soulageront temporairement nos maux. Je n'ai personnellement jamais été du genre à questionner ce qu'un professionnel de la santé me disait et j'ai toujours estimé que la solution qu'on me proposait était la seule et la meilleure.


Depuis que je m'intéresse davantage au sujet de l'inflammation, je constate qu'il y a une façon d'améliorer sa condition, voire même de la régler complètement, en adoptant une alimentation anti-inflammatoire.

NOTRE INTESTIN SERAIT NOTRE 2e CERVEAU

À la lumière des lectures que j'ai effectuées, les maladies inflammatoires ont connu une augmentation considérable depuis le début des années 50, principalement en raison d'un important changement nutritionnel comprenant plus de sucre, plus de gras et moins de fibres. Les études démontrent que les personnes qui souffrent de ce type de maladie (ex : maladie de Crohn) ont un microbiote faible, ou plutôt un "microbiote intestinal très appauvri" pour reprendre l'expression de Pr Joël Doré.


Mais qu'est-ce que le microbiote ? Il s'agit d'un ensemble de micro-organismes (bactéries) qui se trouve dans notre tube digestif afin de nous permettre d’absorber les divers nutriments et l'eau. En d'autres mots, il s'agit de notre flore intestinale. Le microbiote est essentiel au maintient d'une bonne santé globale parce que notre intestin joue un rôle de barrière face aux bactéries néfastes et virus qui pénètrent notre corps. Pour vulgariser le tout, nous pourrions dire que dans un mode idéal, notre intestin est imperméable. Toutefois, lorsque nous sommes en état d'inflammation, notre intestin devient perméable (imaginez une passoire), et tout ce qui est indésirable passe à travers. C’est à ce moment que notre système immunitaire est atteint et que l’inflammation entre en jeu. Je vous rappelle que 70 à 80 % de notre système immunitaire se retrouve dans notre système digestif !!!


QUELS SONT LES ALIMENTS INFLAMMATOIRES

Je ne prétends pas que ce changement alimentaire règlera à 100 % votre inflammation, bien que ce soit possible, mais je suis convaincue que cette modification de style de vie ne nuira pas à votre condition et améliorera certainement votre santé générale. Sachez que je comprends qu'il peut y avoir des enjeux beaucoup plus profonds que l'alimentation dans une maladie inflammatoire, mais ce qui me frustre le plus, c'est de constater que les alternatives alimentaires ne sont pas davantage communiquées en 2020, alors qu'elles représentent une solution gagnante et encourageante. Mis à part l’amélioration de votre état, en éliminant ces aliments, vous constaterez les améliorations suivantes : regain d'énergie, sommeil plus récupérateur, perte de poids, meilleure digestion, diminution du stress et de l’anxiété, et même après avoir mangé, vous ressentirez un sentiment de légèreté dans votre corps !


Les principaux aliments inflammatoires sont :

  • Gluten

  • Produits laitiers

  • Sucre raffiné

  • Alcool

  • Café 
(pour l’acidité)

  • Soya

  • Vinaigre blanc

  • Aliments transformés


Est-ce qu'adopter une alimentation anti-inflammatoire signifie de bannir tout ceci ? Dans un monde idéal, oui :) … et je sais qu’à première vue, ce projet peut sembler irréaliste.


Conseil de planificatrice : Je vous suggère de tenter l’expérience pendant 4 semaines afin de véritablement voir les résultats, tout en y allant un jour à la fois. C’est correct que ce soit plus difficile à un certain moment, mais vous constaterez rapidement que l’effort vaut le coup. Croyez-moi, vous vous sentirez tellement bien après un mois, que vous refuserez de réintégrer tous les aliments bannis. De plus, grâce à l’habitude, vous maintiendrez sans trop de peine votre nouveau mode alimentaire. Ce n’est pas un régime que je vous propose, mais un véritable style de vie !

J'ai entendu dernièrement de nombreux témoignages de gens ayant complètement réglé leur maladie chronique en modifiant drastiquement leur alimentation. Ils ne prennent aujourd'hui même plus de médicaments ! Certains étaient atteints d'arthrite sévère, d'autres du syndrome du colon irritable, etc. Ce mode alimentaire change littéralement des vies et je me fais un devoir de propager la bonne nouvelle !


Pour l'avoir fait à quelques reprises, sachez que c'est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Je pourrais vous écrire encore et encore dans le but de vous expliquer comment intégrer une alimentation anti-inflammatoire dans votre vie, mais je crois que ce sera le sujet d'une éventuelle publication. Entre temps, ce que je vous propose, c’est de me suivre sur Instagram, si ce n’est pas déjà le cas. Je ferai à nouveau en avril le Défi 30 jours vers une vie saine appuyé par l'entreprise en santé et mieux-être que je possède. J'éliminerai TOUS ces aliments inflammatoires pendant 4 semaines. Je ferai différentes capsules par le biais de mes stories Instagram au cours du mois de mars, afin de vous partager une multitude de trucs : planification des repas, comment adapter nos recettes, suggestion de suppléments à ajouter à son alimentation, idées de collations, mes livres de recettes préférés, etc. Toutes ces capsules seront en lien avec l'alimentation anti-inflammatoire et auront pour but de vous aider à vous préparer si vous souhaitez m'accompagner en avril. Je vous invite à me suivre pour en apprendre davantage sur le sujet (Instagram @emileviens). Si vous décidez vous aussi de bannir tous ces ingrédients pendant 30 jours, écrivez-moi afin que nous nous partagions nos expériences.


Donnez-vous le pouvoir d'améliorer votre santé, parce qu'il n'y a rien de plus important.


Bon succès et à votre santé ! xoxo


Un merci tout spécial à mes amies et collègues qui, pour certaines, sont des professionnelles issues du domaine de la santé ou de l’alimentation, et qui m’apprennent des choses tous les jours. Vous constaterez que je me suis inspirée de certaines de vos expressions et statistiques ;-). Merci de me permettre à mon tour de conscientiser ma communauté sur un sujet qui me tient beaucoup à cœur, la santé ! xoxo

© 2020 par La Planificatrice.

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc