ET SI NOUS RÉAPPRENIONS À VIVRE ?

Mis à jour : mars 21

Il y a 7 jours, j'étais au restaurant avec ma meilleure amie. La ville bourdonnait et les gens s'entassaient les uns sur les autres, tant dans les transports en commun que dans les lieux publics. J'ai cligné des yeux et voici qu'il n'y a pratiquement plus de circulation, les commerces sont pour la plupart fermés et une quantité phénoménale de personnes se retrouvent soudainement sans emploi. On dirait que j'ai manqué un bout du film tellement la situation a évolué rapidement.


Comme je vois toujours le verre à moitié plein, je demeure optimiste et j'ai envie de vous faire prendre conscience que ces événements peuvent malgré tout, avoir un impact positif sur notre vie.

Il faut simplement réapprendre à vivre.

La situation est grave, mais elle pourrait être pire ... (Ok, si des propriétaires de PME me lisent en ce moment ou si des gens viennent de perdre leur emploi et semblent se retrouver devant un trou noir, vous vous demandez sans doute comment la vie pourrait être plus injuste. Je vous réponds donc ce qui suit ...)

  • Nous avons de l'électricité, Internet, un toit, de la nourriture, de l'eau et surtout, notre famille qui nous entoure. Avons-nous vraiment besoin de plus ?

  • Nos amoureux, nos frères, nos pères et nos fils ne sont pas mobilisés pour se battre.

  • Il fait beau et le printemps pointera le bout de son nez dans quelques semaines à peine. Bien que nous devrons rester à distance de nos voisins, nous pourrons quand même sortir dehors prendre l'air, aller marcher, courir et cueillir des fleurs.

  • Nous sommes en sécurité sur le plan social et nous pouvons continuer d'aller à l'extérieur et de se promener dans les rues sans crainte.


Je constate que notre société d'aujourd'hui avait peut-être besoin de ça. Par "ça", je veux dire la pandémie, le tourment, la situation, les événements. J'évite volontairement d'écrire vous-savez-quoi parce que nous le voyons tellement partout qu'une petite pause ne fera certainement pas de tord à votre moral et à votre mental. Visiblement, la vie nous envoie quelque chose. Un genre de wake-up call. Bien qu'à première vue, nous n'y voyons qu'une catastrophe, tentons plutôt collectivement de trouver ce que nous pouvons apprendre de cette situation et ce que nous pouvons en retirer. Ne saisissons pas uniquement le négatif comme la peur et la maladie, mais saisissons aussi le positif parce que oui, il y en a.


Et si cette crise nous réapprenait à vivre. Si elle nous ramenait à l'essentiel. Si nous revenions à la base pendant un certain temps, même si nous ne savons pas pour combien de temps. Et si nous profitions plutôt de la situation pour prendre soin de nous, de notre santé, de notre famille et de ce qui compte vraiment. Si nous ralentissions un peu. Si nous vivions ... tout simplement. Ce n'est pas ce que tout le monde souhaite au fond ?

J'ai peine à croire que je suis l'auteure de ces lignes parce que si vous ne me connaissez pas, je me présente : je suis à la fois Miss Perfection et Miss Performance. J'ai toujours 260 projets en tête. Je suis programmée à deux vitesses (vite-vite et vite-vite-vite) et je vous avoue que j'avais des projets nettement différents pour les semaines et mois à venir. J'ai appris à mes dépens au cours des dernières années que la résistance ne nous sert pas. La vie va continuer, mais elle sera simplement différente. J'utilise le terme "simplement", pas parce que le changement sera simple, mais parce que nous n'y pouvons rien. Nous devons mettre nos énergies sur ce que nous pouvons contrôler. Nous devrons apprendre à apprécier davantage ce qui nous entoure déjà.


Les levers et les couchers de soleil seront encore magnifiques. Les étoiles brilleront encore dans le ciel ce soir, même si elles se cachent derrière les nuages. Vos enfants continuerons à vous faire rire. Apprenez à saisir ces petites parcelles de bonheur que la vie vous offre.

Au cours des prochains mois, je consommerai, mais cesserai de surconsommer. J'achèterai davantage local en raison des limitations, mais surtout afin d'encourager l'économie d'ici qui est soudainement devenue si fragile. J'apprécierai encore plus les personnes qui m'entourent et je profiterai pleinement de leur présence. J'aurai une plus grande motivation à garder contact avec les gens qui me sont chers, même si cela doit se faire à distance pour un certain temps. Je mettrai ma créativité à profit pour créer et réinventer des activités. J'en profiterai pour me reposer et passer du bon temps en famille. Je sortirai souvent dehors parce que je verrai cette opportunité comme un privilège. Je cuisinerai pour le plaisir et pour bien nourrir ma famille. Je vivrai chaque jour comme si c'était samedi. Je commencerai enfin des projets personnels que je remettais à plus tard. Je me donnerai comme mission de créer des moments inoubliables pour mon fils. Je me trouverai aussi une mission personnelle afin de continuer de m'épanouir en tant que femme ambitieuse. (À toutes les moms qui se retrouvent soudainement maman à temps plein à la maison et qui aimeraient bien exploiter leur cerveau autrement, I feel you ;-) ! Je vous reviens avec quelques idées plus tard.)


Et dans quelques temps, quand la vie reviendra à la normale, c'est ce rythme et ces habitudes que vous aurez créés qui seront votre nouvelle normalité.

Si vous êtes dans l'autre équipe, soit des professionnels du milieu alimentaire ou de la santé par exemple, qui êtes exposés x 1 000 et travaillez plus que jamais, vous êtes les héros d'aujourd'hui, et je vous dis merci.


Ce que je m'apprête à dire aura peut-être l'air cliché et j'admets que je me moque un peu de ce que vous penserez, parce que j'y crois profondément. Après, (parce que oui, il y aura un "après" ou un "post-quelque-chose", appelez-le comme vous le voulez), lorsque la vie redeviendra plus douce et que les temps seront moins lourds, vous finirez par apprécier ce qui s'est passé. Vous finirez par comprendre pourquoi c'est arrivé. Ce sera difficile au départ et cela peut même vous sembler complètement impossible présentement. Soyez juste patient. C'est ce qu'on appelle la gratitude et la reconnaissance.


D'ici là, nous avons le choix de soit résister face à cette situation, ou de l'accepter pleinement et d'y faire face, un jour à la fois, parce que de toute façon, nous ne pouvons rien y changer. Ce que nous vivons nous transformera. Notre société, et même notre époque évoluera. Ce sera peut-être le début d'une nouvelle ère. Sachez que vous faites partie de cette métamorphose historique. Vous jouez un rôle dans l'Histoire, alors assurez-vous de faire le bon choix. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise décision, mais celle que vous prendrez vous suivra et vous devrez l'assumer. Soit vous résistez, soit vous acceptez.


Vous avez sans doute déjà compris que moi, j'ai choisi d'accepter pleinement ce qui nous arrive et d'y faire face. Mon objectif avec ce message est de mobiliser le plus de monde dans cette vague car si vous choisissez de résister, vous vous bloquerez. En acceptant une situation que nous ne pouvons pas changer, nos idées sont plus claires et nous avons l'espace mental pour demeurer positif et proactif.


Conseils de planificatrice :
  • Je choisis de ne pas écouter les nouvelles, que ce soit à la télévision, à la radio ou sur Internet. Facebook, mes parents et mon conjoint qui continu d'aller travailler au bureau chaque jour, s'assurent de me tenir bien au courant de l'évolution des choses, croyez moi ! Le fait de garder une certaine distance avec les informations m'aide à rester optimiste et à poursuivre une vie relativement normale. Certains diront que je fais du déni et je vous avoue honnêtement que la semaine dernière, c'était le cas. En réalité, mon objectif est de garder le cap sur ce que je peux contrôler, dont ma santé (physique et mentale) qui, disons-le, sera utile prochainement ...

  • Je fais de mon mieux pour demeurer disciplinée dans mes habitudes quotidiennes, comme par exemple, en maintenant ma routine matinale (Miracle Morning pour ceux qui connaissent !), en prenant mon café ben relax le matin et en me maquillant. Cette discipline me garde enracinée.

  • Je cuisine des plats sains que je congèle afin de prévoir une éventuelle mise en quarantaine. Je prends de simples précautions parce que comme tout le monde, je ne suis pas à l'abri de développer des symptômes quelconques, même si ce n'est qu'un petit rhume. J'insite sur l'importance de cuisiner des plats sains parce que la saine alimentation joue un rôle capital sur le maintien d'un système immunitaire en santé. Pour plus de détails sur le sujet, lisez mon dernier billet ICI.


J'espère avoir apporté un peu de lumière à votre journée et si c'est le cas, assurez-vous d'aimer cet article en bas de la page. Si vous pensez que ce message pourrait faire du bien à une personne près de vous, merci de le partager. N'hésitez pas si vous avez envie de me laisser un petit mot dans les commentaires, j'aime toujours vous lire. Et finalement, si vous souhaitez être informé de mes prochaines publications, inscrivez-vous ci-dessous.


À très bientôt xoxo

© 2020 par La Planificatrice.

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc