ÉCRIRE POUR ÉCRIRE PENDANT 30 MINUTES

Un de mes objectifs est d'écrire sur ce blogue plus souvent, mais il s'avère que j'ai plusieurs autres projets et activités que je choisis volontairement de mettre en priorité. L'une des raisons pour laquelle je vous écris rarement plus d'une fois aux deux semaines, c'est parce que je veux prendre le temps de vous livrer des articles à la hauteur de mes standards (mon blogue aurait aussi bien pu s'appeler La Perfectionniste je crois), avec le plus de détails possibles afin que ce soit véritablement utile pour vous.



J'en suis donc venue à me questionner à savoir ce que je pourrais faire pour vous écrire plus souvent, et l'idée d'écrire pour écrire m'est venue. Donc j'en fais l'essai, sans me mettre de pression quant à la consistance et fréquence de mes publications. Et pour les adeptes de longs billets très très détaillés, n'ayez crainte, c'est loin d'être la fin de ceux-ci ;-). Vous devriez voir la liste de sujets que je veux traiter ! Bon, je me donne 30 minutes pour écrire. Je pars le chrono maintenant.



Alors parlons d'écriture. Est-ce que vous écrivez souvent ? Je ne parle pas de votre liste d'épicerie, de votre to-do ou des courriels reliés au travail. Je parle de pratiquer le "journaling" comme on le dit en anglais, soit d'écrire dans un but thérapeutique, de détente ou simplement pour vous vider la tête. Personnellement, j'écris pratiquement à tous les jours depuis environ deux ans. Au départ, bien que j'ai toujours aimé écrire et que je n'ai pas trop de peine à créer du contenu, ce n'était pas vraiment naturel que d'écrire pour écrire. Une fois que j'avais raconté (à personne en plus !) ma journée, j'avais pas mal fait le tour. Cette pratique est toutefois rapidement devenue une habitude nécessaire à ma vie. Mon cahier est soudainement passé du statut d'object à l'allié. Aujourd'hui, il n'est donc pas rare que je ressente le besoin d'écrire lorsque je vis quelque chose de significatif ou lorsque je me questionne à propos d'un sujet qui me touche.


D'ailleurs, au cours des derniers mois, j'ai constaté que je parvenais beaucoup plus facilement à trouver des réponses à mes grands questionnements lorsque j'écrivais. Le faire à l'ordinateur est plus bénéfique pour moi lorsque je rédige pour La Planificatrice, mais lorsque je le fais pour des raisons personnelles, je trouve plus aisément mes réponses quand c'est fait old-school avec un crayon et du papier.


Conseil de planificatrice : Si l'écriture ne fait pas partie de votre vie, je vous mets au défi de commencer. Prenez un cahier qui traîne dans un de vos tiroirs, choisissez un joli crayon, et commencez. Écrivez une seule phrase si c'est tout ce dont vous êtes capable, mais ce sera au moins un départ. L'écriture est une excellente façon de laisser libre cours à notre créativité et je vous encourage à exploiter à fond cette facette de vous !

Et si l'écriture est déjà ancrée dans votre quotidien, dites-moi, qu'écrivez-vous au juste ?

© 2020 par La Planificatrice.

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc